Atelier Papertoy Instax !

Le craft et la création
22 novembre 2016 / By / , , /

Samedi dernier, j’étais au salon Créations et Savoir Faire à la Porte de Versailles où j’animais un atelier en partenariat avec Fujifilm pour réaliser un cadre photo pour vos Instax à l’effigie de l’appareil photo !

Voilà un petit moment que je ne m’étais pas amusée à concevoir un papertoy. Comme le coloriage ou la création de motifs, c’est une activité que j’adore. Il y a plusieurs années j’avais partagé avec vous des papertoys que j’avais créés pour la newsletter de Petit Pan à partir d’objets de la marque (à retrouver ici, ou encore ). Mais cela faisait bien longtemps que je n’avais pas véritablement pris le temps de m’installer devant mon bureau et de réfléchir à la meilleure façon de recréer en papier un objet en 3D.

En réalisant le modèle de l’atelier, j’ai renoué avec ce plaisir de me mettre un peu de colle sur les doigts et de voir le papier prendre forme. Il y a quelque chose de méditatif dans ces activités manuelles. L’esprit est occupé mais il n’a pas de questions complexes à résoudre ou en tout cas pas les mêmes que d’habitude. Il suffit de rectifier une courbure sur le modèle ou la longueur d’un pan, de réimprimer et de recommencer jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. Il n’y a pas de question piège, d’inconnue qui pourrait bouleverser la réussite du projet : juste quelques difficultés géométriques que l’itération saura effacer. Il suffit donc d’un peu de persévérance, de quelques astuces techniques, mais rien d’insurmontable. Et c’est drôlement reposant !

Pendant l’atelier, tous les participants ont pu réaliser leur propre papertoy et le décorer à leurs couleurs ! J’ai partagé aussi eux quelques astuces concernant la conception de formes en papier en 3D : du choix du papier (jamais moins de 150g, jamais plus de 250g)  à la colle (toujours attendre un peu qu’elle sèche avant de coller le papier pour éviter de l’imbiber, en passant par de petits conseils techniques qui simplifient la vie (comme rainurer les pliures sur l’envers ou la réalisation d’arrondis en rainurant tous les millimètres sur l’envers !

On a fini avec une petite séance photo pour utiliser tout de suite ce cadre puisque vous pouvez glisser un Instax dans l’appareil et l’utiliser pour afficher vos clichés préférés ! Youhou !!

Printable

Instax mini en papertoy

Le fichier PDF téléchargeable ci-dessous contient tous les éléments nécessaires à la création de votre papertoy ainsi que pour la réalisation d’une pochette permettant d’y insérer vos photos Instax et vous servir ainsi de votre papertoy comme d’un cadre photo !instax2

instax-papertoy

Vous aimerez certainement lire aussi

Tricoteuse débutante
15 décembre 2016
Je tricotine, tu tricotines, nous tricotinons
12 octobre 2016
Opération Smile for child
15 septembre 2016

11 Comments

  1. C’est une trés jolie idée, au top comme toujours 😉

  2. J’aime la façon dont tu parles d’un travail qui repose l’esprit. Activer ses dix doigts peut aussi être une façon de rentrer dans un état méditatif et de mettre à distance certains problèmes en se concentrant sur des choses à exécuter. Qu’il s’agisse de sport, cuisine, DIY ou bricolage, j’aime cette gymnastique qui fait sortir de la routine en regardant les choses sous un prisme différent.

    Ce papertoy est très réussi, je l’imaginerais bien suspendu en série – 1 pour chaque membre de la famille.

  3. CocoFlower dit :

    Ultra joli et très original. Bravo

  4. Djpingouin dit :

    C’est fantastique ! <3 <3 😀 Tellement mignon ce petit appareil photo 😉

  5. lorencel dit :

    merci beaucoup! vivement les vacances que je m y colle..:-)

  6. Fox dit :

    J’aime la façon dont tu parles d’un travail qui repose l’esprit.

Leave a Reply

Vous visitez le blog pour la première fois ? Lisez cet article.
A propos

Elevée aux loisirs créatifs, j'ai toujours aimé jouer avec les ciseaux, les aiguilles et les crayons à dessin. Dans la vie, j'écris des livres et des DIY (si c'est un métier), je crée de la papeterie, j'arpente les vide-greniers mais j'aime aussi garder du temps pour regarder des nanars français des années 70, si possible avec Jean Rochefort, mon acteur fétiche.

Retrouvez moi sur
Des idées créatives par email