L’outil magique pour savoir ce qu’on veut : le Vision Board

Se dépasser
16 mai 2017 / By / , , , /

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous parler de cet outil magique qu’est le Vision Board, j’ai envie de vous parler de mon parcours. Si vous me connaissez un peu, vous savez peut-être que rien de me destinait à une vie créative. Pourtant aujourd’hui, c’est souvent comme ça qu’on me présente. Alors comment suis-je passée du bureau d’une administration à mon atelier ? Je crois que le terreau de ce changement tient juste dans cette question “Mais c’est quoi ta vie idéale?” et je ne remercierais jamais assez mon ex-collègue Julie (qui a fait son petit bonhomme de chemin aussi puisqu’elle est aux commandes du site Momes.net depuis pas mal d’années) de me l’avoir posée.  C’est ce qui m’a permis de changer de vie ou tout du moins d’orienter le premier tout petit changement qui allait me permettre de modifier tout de A à Z en quelques années.

Ma vie idéale, telle que je l’ai imaginée cet après-midi là était bien loin de ma situation personnelle. Je me suis imaginée un thé fumant à la main en train de regarder un grand jardin depuis mon atelier avant de commencer ma journée de travail qui consisterait à créer des choses de mes 10 doigts. Et c’est ce que je fais aujourd’hui ! Pourtant, j’étais à ce moment là, à La Défense, en train de m’ennuyer dans un grand bureau vitré. L’image qui s’est imprégnée dans mon cerveau ce jour-là ne m’a jamais quitté et mine de rien, ça a orienté plein de petites décisions dans ma vie.

Le saut entre cette vie idéale était si grand qu’il aurait pu être paralysant mais de cette façon, cela faisait moins peur. Je n’avais pas à prendre de grandes décisions, ni à tout bouleverser, juste à garder cette image en tête et à me demander quand je faisais des choix si cela allait dans le bon sens. Par exemple, comme je m’ennuyais ferme côté boulot, j’ai commencé un blog créatif et lifestyle. Plutôt que de chercher un job complètement différent (que je n’aurais probablement pas obtenu), ou d’essayer d’en trouver un autre dans mon domaine (qui au bout de 6 mois m’aurait tout autant lassé), commencer un blog me permettait de me rapprocher un tout petit peu de ce qui me faisait envie, et surtout c’était facile.

L’outil magique : le Vision Board ou tableau de vision

J’avais en quelque sorte créé ce que les Américains appellent un Vision Board ou tableau de vision en français. Il s’agit d’un tableau d’inspirations, comme vous avez peut-être l’habitude d’en faire sur Pinterest pour collecter des images qui vous inspirent pour un projet de décoration ou autre, sauf que vous appliquez ici ce fonctionnement à votre vie.

Le Vision board est un super outil car il vous aide à mieux cerner vos envies. Il a les mêmes vertus qu’un objectif de vie mais je trouve que c’est un exercice plus facile et surtout beaucoup plus amusant : il vous suffit de collecter des images qui représentent ce que vous voulez être, faire ou avoir dans votre vie. Il est important d’ailleurs de ne pas se focaliser sur des biens matériels mais d’y intégrer votre environnement, votre état d’esprit et vos émotions.

L’idée derrière tout ça, c’est que l’image que vous allez créer va orienter vos choix et modifier votre état d’esprit pour que votre vie se rapproche de votre tableau.

Comment créer votre Vision Board ?

Il n’y a pas qu’une seule façon de créer une vision board  et chacun doit trouver la méthode qui lui convient le mieux. Certains préféreront utiliser Pinterest, d’autres collecter des images dans des magazines ou ailleurs, d’autres encore vont dessiner leur Vision board. Vous pouvez choisir la version qui vous convient le mieux, mais voici quelques conseils.

Mettez-vous dans l’ambiance.
Rangez votre bureau avant de commencer, créez un espace de travail serein où votre esprit ne sera pas perturbé par le désordre, le téléphone ou tout autre distraction. Lancez une playlist relax et offrez-vous une vraie heure anti-stress et rien qu’à vous.

Trouvez votre méthode préférée.
Si vous voulez faire un Vision Board en ligne, vous pouvez utiliser Pinterest. Sinon, une feuille et un peu de colle suffisent. Vous pouvez aussi acheter un tableau en liège ou une plaque de carton plume et quelques épingles pour pouvoir afficher les images que vous allez choisir.
Si vous souhaitez ajouter votre touche personnelle, prévoyez des marqueurs, des feutres, de la colle, du masking tape, de la peinture ou tout ce dont vous avez envie pour embellir et personnaliser votre Vision board. Personnellement, je préfère la sobriété mais si ces décorations vous permettent de vous approprier votre tableau, foncez !

Collectez des images de ce que vous aimeriez que votre vie soit faite (des paysages, des intérieurs, des gens, des évènements, …), mais aussi des citations ou des mots clés (qui peuvent symboliser un état d’esprit et des émotions) et tout ce qui vous inspire de façon générale. Pour trouver ces images, utilisez Pinterest, des magazines, des photographies, des cartes postales, …

Mettre la première image peut être intimidant mais commencez rapidement.
Si vous utilisez Pinterest, vous pourrez toujours supprimer cette première image par la suite. Si vous faites un Vision Board sur papier, utilisez du masking tape ou une épingle plutôt que de la colle pour pouvoir la supprimer. Rien n’est ainsi définitif. D’ailleurs, je vous conseille de laisser un peu de place au centre pour coller l’image qui représente le mieux votre projet.

Ne vous demandez pas quand votre Vision Board est terminée, il ne l’est jamais vraiment.
Je vous invite à le revisiter régulièrement et à le mettre à jour en supprimant certaines images et en en ajoutant tant d’autres.

Une jolie idée je trouve pour présenter votre vision board, une simple planche de bois naturel à poser contre le mur (crédit photo : Remodelista)

Le joli bureau tout blanc de Jane Cumberbatch avec son tableau d’inspiration fait de dalles de liège peintes (à voir sur Design Sponge)

Partagez votre Vision Board !

C’est important car vous osez ainsi affirmer aux autres qu’il représente votre objectif !

Une fois satisfait de votre Vision Board, n’hésitez pas à le partager avec votre famille, vos amis ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag #maVieCreative. Si cela vous intimide pour le moment, partagez-le juste dans les commentaires ^__^

Vous aimerez certainement lire aussi

Ma vie créative : parlons confiance en soi
15 mars 2017
Une envie de renouveau
7 mars 2017
Oser dire oui
21 septembre 2016

5 Comments

  1. Ce qui est chouette avec un blog, c’est qu’on peut expérimenter dans plein de directions différentes et sortir des cases dans lesquelles on nous assigne bien trop souvent. Il n’y a pas de règles, à nous de créer celles qui nous conviennent. Et puis, c’est aussi un carnet de bord qui permet de marquer des étapes et réaliser le chemin parcouru. Enfin, j’aime l’idée d’un chantier permanent qui se renouvelle en permanence; même si le blog finit parfois par ressembler à un tonneau des Danaïdes moderne !

    Je ne prends jamais le temps de créer ce type de tableau d’inspiration – j’essaie de garder les choses en tête mais c’est vrai que j’en perds pas mal de vue. Partagerais-tu ton vision board avec nous ?

  2. Jamet Corinne dit :

    Bravo pour ce bel article chère Laetitia !
    Il te ressemble … il pétille !
    Il donne envie de s’y mettre, de rêver et de réaliser ses rêves …
    Merci pour tes mots !
    Corinne.

  3. Wassila dit :

    Je connais cette fameuse Julie car je suis passée par mômes.net pour mon premier stage ! C’est en partie grâce à elle que je tiens un blog car à l’époque elle m’avait conseillé d’en ouvrir un. Décidément, elle a une « vision » ! Merci pour cet article très intéressant.

  4. marionromain dit :

    Très intéressant, cet article. J’ai toujours trouvé ton parcours très inspirant, et me reconnais beaucoup dedans, à la différence (majeure !) près que je n’ai pas encore entrepris tous ces changements que tu as osé faire. Mais j’ai ouvert mon blog pour les mêmes raisons, pour m’offrir cette fenêtre et ce booster créatifs dont ma vie professionnelle manquait. Il m’a aidé et m’aide encore à m’y faire, mais je sais que ça ne me suffira pas / plus à moyen terme, et qu’il faudra que j’amorce d’autres changements.

  5. Caroline dit :

    Merci pour cet article très inspirant. Une nouvelle chose à réaliser ce week-end qui s’ajoute à la to-do créative 🙂 Je m’autorise à partager ton article sur ma page Facebook car c’est un outil qui peut aider pas mal de personnes en mal de petits trucs et astuces pour passer de leur rêve à la réalité. La magie des petits pas et de la visualisation, rien de mieux. Merci à toi.Très belle soirée,

    Caroline

Leave a Reply

Vous visitez le blog pour la première fois ? Lisez cet article.
A propos

Elevée aux loisirs créatifs, j'ai toujours aimé jouer avec les ciseaux, les aiguilles et les crayons à dessin. Dans la vie, j'écris des livres et des DIY (si c'est un métier), je crée de la papeterie, j'arpente les vide-greniers mais j'aime aussi garder du temps pour regarder des nanars français des années 70, si possible avec Jean Rochefort, mon acteur fétiche.

Retrouvez moi sur
Des idées créatives par email