Une pièce (dé)montée

un article écrit par

Une pièce montéeEn nous décrivant la vision d’un même mariage par 9 personnages différents, Blandine Le Callet confectionne petit à petit sa « pièce montée », un petit récit cynique mais enrobé de caramel sur l’amour, le meilleur et le pire.

Bérengère et Vincent se marient. C’est leur jour. Bérengère veut que tout soit parfait quoi qu’il arrive. Vincent s’en fout un peu et veut surtout faire plaisir à Bérengère. Autour d’eux pour la grande célébration de leur amour : Pauline (la petite nièce), Bertrand (le curé), Madeleine (la grand-mère), Hélène (la belle-soeur), Marie (la soeur), Jean-Philippe (l’oncle), Damien (le collègue) et tous les autres. Chacun à leur tour, ils prennent la parole pour raconter comment ils ont vécu cette journée, cachés derrière leurs tenues élégantes et leurs sourires de circonstance.

Chapitre après chapitre, les choux à la crème se mettent en place, comme les pièces d’un même puzzle, pour constituer la pièce montée. Avec une grande inconnue : est ce que tout ça va tenir jusqu’à la fin ou tout va-t-il s’écrouler ?

Le plus : c’est un brin cynique, comme j’aime.
Le moins : j’attendais une fin un peu plus pimentée.

Mon avis : une bonne lecture pour cet été (comment ça, l’été, c’est déjà passé ?)

Une pièce montée de Blandine Le Callet aux éditions « Le livre de poche », 6 euros.

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles