Stop motion ou l’apprentissage de la patience

un article écrit par

J’ai testé une sorte de marathon de la photo : le stop motion ou comment se compliquer la vie en faisant un film image par image !

Prenez une photo, déplacer l’objet de quelques millimètres, reprenez une photo, re-déplacer l’objet de quelques millimètres et recommencer des milliers de fois. C’est le principe du stop motion, une petite plaisanterie pas du tout chronophage dans laquelle je me suis lancée à l’initiative et avec mon chéri pour réaliser le film de présentation de la nouvelle collection de Petit Pan.

Pour réaliser ce film de presque deux misérables minutes, il a fallu prendre près de 1400 photos ! Sans parler de la création des décors, la galère pour retrouver les fils transparents qui permettent de maintenir dans la bonne position, une oreille par là, une champignon par ci, les coups de pied dans l’appareil photo qu’il faut arriver à bien replacer, les fous rires, l’imagination débordante … trop débardante parfois, les « Et là, on dirait que super lapin, il arrive et … » qui résonnent comme un écho à nos 10 ans, puis le léger raz-le-bol (qui commencent au bout de 1000 clics clacs), l’angoisse que ça ne donne rien, la satisfaction finalement pour ce premier essai (même si on pourrait faire mieux, c’est sûr)

Et le pire, c’est que je me suis tellement amusée que je suis prête à recommencer.

This text will be replaced

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles