Vous lisez
J’avoue, je regardais en cachette …

J’avoue, je regardais en cachette …

catch

… le catch !

Oui, j’essaie de passer pour une fille raffinée, mais c’est une mascarade. Je n’aime pas que les choses délicates. A l’inverse des moments paisibles à regarder la mer de bon matin ou de la joie de préparer un petit déjeuner fait maison à des amis de passage, il y a un temps où j’aimais aussi me vautrer dans le canapé et mater ce sport de bruts avec ces tenues criardes, ces chaises cassées, son juge qui finit toujours par s’en prendre une, ces prises aux noms incroyables, ces scénarios à deux balles (et encore …), son animateur qui en fait des tonnes, sa foule en liesse, et surtout ses méchants intraitables. Ouais, j’adorais tout ça et ça m’amusait énormément … presque autant que l’oeil pas du tout consentant de ma grand-mère (qui nous regardait, moi et mon grand-père en pleine crise de rire devant la télé, d’un air désolée).

Pourquoi je vous raconte ça ? Parce qu’il y a 2-3 semaines, j’ai lu « Princesse Supplex », une petite BD aux dessins affutés, qui parle de catch féminin, et qui donne envie de lire tout de suite la suite (parce que c’est très court,  trop court ! Allez voir chez Deedee qui en parlait il y a quelques jours, nos avis se rejoignent parfaitement ^__^). Depuis que j’ai lu,  l’album traine sur ma table de nuit et je ne me lasse pas du trait de crayon de Léonie. Mais surtout, surtout, cette petite BD qui met l’eau à la bouche, m’a donné envie, au delà d’une suite, … de regarder à nouveau du catch !

Mais ce qui est amusant, c’est que comme la BD est publié par Manolosanctis (un site communautaire qui diffuse les planches de jeunes auteurs et édite sur version papier les albums qui rencontrent le plus de succès), je peux vous la montrer et voir si cela a le même effet sur vous. Et si oui, on pourra s’organiser une expédition dans ce temple kitchissime du catch qu’est le Lucha Libre où mon chéri refuse tout net d’aller (avec ce même air désolée que celui de ma grand-mère) et où je n’ose pas m’aventurer toute seule.

Voir les commentaires
  • Oh tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas regardé de catch justement!
    Je ne connaissais pas du tout ce site de bd, l’initiative est top! je mets cette petite bd dans ma wish list d’anniversaire…

  • Il y a dans cette BD un côté Fight club non torturé que j’aime bien. Le catch est quelque chose de très théâtralisé, il fallait en faire une histoire !
    Je ne connaissais pas vraiment le principe de Manolosanctis – je crois que Diglee et Renart y sont publiés – mais je trouve le principe intéressant !

  • Noooon, il faut oser aller voir de la lucha libre en live, même sans chéri ! c’est une des choses les plus drôles du monde ! Quand j’habitais à mexico, j’y allais toute seule avec mes copines, pour le plaisir de crier « los rudos los rudos los ruuuuudos » en coeur avec le reste du public. Kitschissime, j’adore (à Paris je ne connais pas, celà dit)…

  • haha, moi je n’ai jamais accroché au catch !
    Mon petit frère en revanche, il adorait. Son grand jeu était de tenter des prises de catch sur moi. Sauf qu’à l’époque, avec ses 4 ans de moins, il se faisait largement battre à plate couture. =p

  • Moi aussi je regardais le catch mais avec ma grand-mère !!
    Et alors pour le Lucha Libra c’est quand tu veux, je veux y aller depuis longtemps aussi ! 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box