Vous lisez
Bagno Toscana

Bagno Toscana

Plages privées en italie

Pendant mes vacances, je me suis fait une petite excursion photos au bord de mer. Je suis descendue de mon village perché dans les Alpes apuanes pour rejoindre Viareggio, une cité touristique du littoral toscan. J’ai longé le littoral, toute seule, avec mon appareil photo. J’avais eu un gros coup de coeur pour son esthétique balnéaire, avec ses plages privées aux devantures typographiques très 50’s 60’s.


Nous avions justement testé, quelques jours avant, une journée dans un « bagno« , nom que les italiens donnent à ces plages privées, les plus nombreuses (les plages publiques étant vraiment réduites au minimum). Vous payez à la journée le droit d’accéder à la plage et à ses services. Vous pouvez payer uniquement l’entrée, ou louer en même temps parasol, transats, serviettes et tout le tutti. La journée peut monter jusqu’à 60-80 euros dans la région, dixit un italien ! Et elle serait de plus en plus chère. A priori, difficile de trouver quelque chose de correct à moins de 35 euros de toute façon. Si vous êtes fan, vous pouvez même louer votre place au mois ou à l’année.

A ce prix-là, en plus de la plage, du parasol, du transat, vous avez le droit, selon l’établissement, à des cabines privées où vous pouvez laisser vos affaires, de quoi vous doucher, des toilettes propres, des piscines intérieures, des jeux pour enfants et tout ce que vous pouvez imaginer pour une journée à la plage idéale (par contre, faites une croix sur le personnel parlant anglais ou italien). Vous en avez marre du soleil et de la plage ? Pas de soucis, allez faire un tour au restaurant, allez acheter une glace ou faites vous servir un campari au bar du bagno ou même sortez pour faire le tour des boutiques griffées du coin.

Et si vous êtes adeptes de la gratuité des plages, arrivez de bonne heure ! Les quelques plages publiques, spiaggia libera, d’une vingtaine de mètre au maximum, sont bondés en juillet et août. Mieux vaut éviter les stations balnéaires et aller sur les plages sauvages au sud de la ville. Sachez tout de même, que vous avez le droit de vous promener le long de la plage, qu’elle soit publique ou privée sur les 5 mètres qui bordent la mer, mais interdit apparemment d’y poser sa serviette.

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2020 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris