Pourquoi j’écris ce blog

un article écrit par

seulement 8,99€

Le mois dernier, je me suis enfin décidé à prendre un abonnement prenium à Skillshare. J’adore ce site qui propose des tonnes de cours pour les créatifs sur pleins de sujets (de photoshop au blogging en passant par l’art du lettering ou la photographie). Cela permet d’apprendre pleins de choses et si j’avais plus de temps, je passerai ma vie à apprendre de nouvelles choses.

Bref, du coup, j’ai suivi un cours qui abordait le branding pour des blogs personnels. Sincèrement, sans un abonnement prenium, je ne crois pas que j’aurai payé pour ce type de cours. Ca parait bien compliqué comme ça comme concept surtout pour un blog perso, mais en fait, le cours s’est avéré assez intéressant. Comme je parle de pleins de trucs sur ce blog, c’est vrai que j’ai toujours eu du mal à définir une ligne éditoriale et à savoir expliquer de quoi parle ce blog. Alors bien sûr, il y a le Do It Yourself, qui prend une jolie part dans les contenus de ce blog, mais pas que …

Ce qui a été intéressant avec ce cours en particulier, c’est qu’il m’a amené à me poser les vraies bonnes questions et plutôt que de retourner dans tous les sens la question « De quoi parle ce blog ? » (question à laquelle j’ai du mal à répondre depuis plus de 8 ans), on m’a proposé de répondre à ces deux là qui se sont avérées bien plus simples (bizarrement) :

  • En quoi je crois profondément ?
  • Quel message j’ai envie de vous faire passer? et qui est suffisamment important pour moi pour me donner l’envie d’écrire ce blog ?

Ca m’a amené à la réflexion suivante : à travers tout ce que je fais, que ce soit ici, sur Do It Yvette ou pour Etsy, je crois au faire soi-même – en version fashion, amusante et sans prise de tête. Dans notre société où tout va si vite, où l’on jette aussi vite qu’on consomme, ce retour au Do It Yourself est pour moi salvateur et donne du sens à ma consommation.

Quelle plus grande satisfaction de pouvoir répondre « C’est moi qui l’ai fait ! » à la question « Oh, il est trop beau ton collier, tu l’as trouvé où ? » et ça marche pour pleins de thématiques par exemple on peut trouver équivalent de dire « Ce voyage, je l’ai préparé pendant des mois tout seul »  !

Faire soi-même est en quelque sorte un remède à la sur-consommation,  à la quête sans fin du dernier accessoire à la mode fait n’importe comment par n’importe qui avec n’importe quoi et à cette satisfaction si éphémère qui nous pousse à avoir envie d’autre chose une semaine plus tard. C’est comme si prendre plus de temps pour réaliser quelque chose (que ce soit un pull ou un voyage) permettait d’en tirer un bénéfice plus durable aussi.

L’autre chose à laquelle je crois profondément, c’est de se focaliser sur les petits bonheurs. Arrêter de refaire le monde à coup de « si seulement » mais plutôt regarder toutes ces petites pépites qui font briller une journée. A avoir des rêves trop ambitieux, à vouloir toujours plus ou mieux et plus vite, on en oublie parfois la beauté du quotidien et on s’épuise à l’idée qu’on y arrivera jamais. En écrivant ça, je m’aperçois que cela rejoint mon point précédent et qu’on voudrait peut-être aussi trop consommer le bonheur plutôt que de le cultiver.

Bref, au delà de ces considérations, ces réflexions m’ont permis de définir une espèce de ligne de conduite pour ce blog, un prisme à travers lequel je peux regarder mes publications, collaborations et autres contenus et voir si elles vont dans le sens de ce que je souhaite véhiculer ici.

Plus concrètement, je vais évidemment continuer à publier sur tout ce qui tourne autour du Do it Yourself bien sûr. Je pense aussi faire plus de sélection et de découvertes de créateurs (même si les commentaires sont rares sur ces articles comme le dernier en date, c’est pas grave). Je vais continuer à publier mes réflexions pour une vie plus apaisée et créative mais aussi partager ces petits bonheurs quotidiens et la découverte de nouvelles choses.

Par contre, je vous préviens tout de suite : je ne suis pas une « extrémiste » et pas la peine de me faire remarquer que j’achète aussi à de grands groupes et que j’ai mes petites habitudes consuméristes. Je le sais ^__^ Mon propos ici n’est pas de juger ou de fustiger la consommation de masse, juste de mettre en relief d’autres façons de trouver une satisfaction au quotidien que dans le craquage du porte-monnaie.

Tester Skillshare

3 mois d’abonnement à 0,99$

Skillshare a un système de parrainage. Du coup, je vous invite à utiliser le lien ci-dessous pour vous inscrire au site : cela ne vous coutera que 0,99$ pendant les 3 premiers mois, autant dire pas grand chose ^__^ pour autant de savoir.

Par contre, notez que tous les cours sont en anglais, mieux vaut donc maitriser la langue de Shakespeare pour pouvoir tirer parti des cours en vidéo.

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles