L’incroyable histoire …

un article écrit par

seulement 8,99€

Mademoiselle ZOu comment j’en arrive à penser que mon entourage va croire que je vends des sextoys sur internet !

Tout commence en 2002 avec mon premier appareil photo numérique. Alors que je prends des multitudes de photos (puisque, hihi, c’est gratuit, plus besoin de développement) me vient l’idée, que oui, mais c’est bien sûr, je vais ouvrir un site où je mettrais une photo par jour avec de temps en temps, quand j’aurais le temps, des petites animations maison ! (comprendre qu’à l’époque, je suis une fille très impressionnée par le site Journal infime de Stéphane Elias – pas de lien, il n’existe plus). Ouais, je vais faire ça, c’est génial. J’achète un nom de domaine (mademoiselle-z.com*) et hop c’est parti, chaque jour, une seconde de ma vie !

Deuxième temps. Allez savoir pourquoi, tant j’aime me voir en photo (ironie, vous aurez compris …), je décide de participer au mirror project et donc d’ajouter mon reflet sur le site. Première photo, je tape mon nom, l’adresse de mon site, mon commentaire et hop envoyé, c’est pesé.

Troisième temps. Quelques années plus tard. Je laisse tomber le nom de domaine. Je me suis lancée dans autre chose, celui-là ne m’amuse plus.

Voilà, on aurait du, normalement, en rester là. Et bien non. J’ai appris à mes dépens qu’on ne lâche pas un nom de domaine comme ça, sans casse. Je m’explique : il y a une semaine environ, à la suite d’une discussion, je me demande ce qu’on trouve quand on tape mon nom dans Google. Premier résultat : mirror project. Là, ma photo, mon nom, mon commentaire, mon lien. Je clique. Mademoiselle Z, une femme qui vous veut du bien, un site de vente avec pour créneau la lingerie, la déco (?) et les sextoys !

Ce n’est pas que je sois particulièrement prude, mais quitte à passer pour une fille qui vend des sextoys, des strings en bonbons et autres accessoires coquins pour arrondir ses fins de mois, je préfèrerais effectivement en tirer les bénéfices qui vont avec (parce qu’en ce moment, les fins de mois, d’ailleurs …). A moins que je n’envoie un petit mail à cette femme qui me veut du bien, parait-il, pour lui demander des dommages et intérêts en nature (bah oui, quoi, j’ai toujours rêvé de posséder une paire de menottes en fourrure rose … 😳 ).

Et vous, vous avez laisser tomber un ancien nom de domaine ? Méfiez-vous !

* non, je ne mettrais pas de lien, je ne vais pas en plus lui apporter de nouvelles clientes !

PS : sextoys, strings, menottes : avec des mots clés comme ça, je vais cartonner dans google ce mois-ci !

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles