Vous lisez
Les bonbons nippons (ni mauvais ?)

Les bonbons nippons (ni mauvais ?)

Bon nippon

Très classique : Sakuma’s drops
Des bonbons aux fruits (au jus de fruits pour être exacte) tout ce qu’il y a de plus classique : on dirait des « La pie qui chante » en plus ronds. L’étiquette « since 1908 » et le look de la boite auraient pu me mettre sur la voie.
4,20 euros la boite de 130 g

Les plus dégeu : Meiji Chelsea
Des bonbons au thé vert avec un gout très prononcé de lait. Pas du tout ma tasse de thé (hu hu) donc, vu que l’odeur du lait me rend malade. Par contre, ce sont les plus beaux : le packaging et l’emballage sont très réussis.
1,90 euros la boite de 10

Comme des Smarties : Meiji mini-assortiment
Un assortiment de 5 petites boites qui me rappellent celles des Smarties, en plus kawaï bien sûr. 5 gouts différents : le classique au chocolat est vraiment le fac-similé de nos Smarties, sinon on a fraise, citron, crème (?). Un intrus : celui qui porte le petit nom de « poifull » ressemble plutôt à nos Dragibus en plus acides (si si, c’est possible).
3,20 euros les 5 boites

Un look ecsta-ordinaire : Doraemon Ramune
Chaque sachet de cet assortiment contient des petites pilules à l’effigie des personnages de Doraemon, ce gros chat bleu sans oreilles. Niveau papille, ça ressemble grandement aux colliers et bracelets de bonbons (vous vous souvenez ?). Les pastilles sont déclinées en 5 couleurs : marron, jaune, vert, rose et blanc. Le marron est au coca, je n’ai pas encore testé les autres.
3,20 euros les 5 sachets

Caramels double-emploi : Meiji Saikoro caramel

Dans chaque dé, deux caramels emballés dans un papier huilé. Là encore, un gout de lait un peu trop prononcé pour moi.
1,85 euros les 5 dés (on s’fait un yam ?)

Celui qui amuse mon chat : Orion tropical mint

A l’effigie d’Hello Kitty, c’est le packaging le plus kawaï du lot. Malheureusement, les petites billes au kiwi, à l’ananas ou à la fraise n’ont pas beaucoup de saveur. Une déception, mais pas pour tout le monde : quand elles tombent et roulent partout, elles intéressent énormément Zazi, mon chat.
2,15 euros les 3 boites

Le plus chimique : Meiji mogimogi Fruit
L’emballage, très kawaï aussi, contient une plaquette étrange. Pour délivrer le bonbon, il faut retirer un film. Si je comprends bien ce qui est dessiné, l’idée est de reproduire un arbre fruitier, dans mon cas, une vigne. Pour manger la chose, il faut « cueillir » les grappes bonbons avant de pouvoir déguster le pied et les feuilles. Le tout est extrêmement gélatineux et chimique.
1,35 euros le sachet

Et où on trouve tout ça ?
Si vous répondez « A l’expo Love Tokyo du Bon Marché, bien sûr ! » vous avez perdu. Toutes ces friandises proviennent de Kioko, une épicerie japonaise où l’on trouve aussi soupes, riz, pâtes, gâteaux, boissons, algues, sauces … bref, tout ce qu’il faut pour découvrir gustativement le pays du soleil levant.
Le magasin se trouve 46, rue des Petits Champs, à deux pas du métro Pyramides. Et si vous n’habitez pas sur Paris, sachez que Kioko vient d’ouvrir sa boutique en ligne.

PS : Désolée pour ce titre, mais je n’ai pas réussi à résister à un calembour aussi facile.

Voir les commentaires
  • On reconnaît la culture des inconnus pour le titre!
    Merci pour cette douce parenthèse nippone; j’écoutais justement en boucle cet après-midi ‘Lost in translation’…
    Le papier à fleurs des Meiji Chelsea est très joli et les dés sont une idée très drôle pour présenter des bonbons: ça change des sachets en plastiques occidentaux!

  • En parlant de bonbons nippons, je voulais te donner le lien d’une pub … mais je viens de voir qu’elle a été effacée de You Tube … Ma pub chérie trop mimi kawai avec sa chanson mignonette a disparu et je suis inconsolable … Je vais aller chercher un peu de réconfort dans la boutique en ligne!

  • Ce qu’elle ne vous dit pas, c’est qu’on a aussi acheté 190g de heu… choses à mettre au micro ondes. Mais comme nous ne lisons pas les idéogrammes japonais, on ne sait pas ce qu’il y a dedans. Pour ma part, vu le dessin sur l’emballage, je pencherais pour des mini-croissants… ou des mini feuilletés à la viande…

  • Oui, mais ce que tu ne dis pas, c’est que comme on lit pas le japonais, ces chiffres marqués sur le côté, on ne sait pas si c’est une date de péremption dépassée ou pas.

  • ah comme j’aimerais être encore parisienne pour aller au Bon Marché ! merci de cet article « gastronomique » bien informatif !

  • The YoupiTouch > Même si ça ne remplace pas le Bon Marché, tous ces bonbons peuvent être achetés en ligne.

    Mamzelle Soso > Moi aussi, j’en rêve !

  • J’adore les couleurs, le délire visuel, mais … j’aime pas les bonbons 😉 Ca rentre pas dans ma bouche, je n’y peux rien (enfin, j’ai le chocolat noir comme vice, je ne peux pas tout cumuler)!
    Merci pour les photos pleines de peps 🙂

    Lili K.

  • Lili Kawaï > Si si je t’assure, on peut cumuler les vices (bonbons + chocolat). Heureusement que j’aime pas le Nutella.

    Marie Laure > Mes préférés : les fraises !!

  • les sakuma rapel a tout les fan du tombeau des luciol les bonbon de la petite du film perso je recherche cet boite mai je sais que si la trouve je fonderai en larmedans les bras de l’epicier qui se posera de serieuse question sur ma santé mentale

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box