Vous lisez
27 ans d’écart

27 ans d’écart

Couverture de Biba

Entre ces deux couvertures de Biba, 27 ans se sont écoulés. En septembre 1980, le titre a 6 mois. Ma mère avait alors 24 ans. Amusée, je l’ai acheté pour voir ce qu’elle aurait pu y lire. Alors la fille Biba 1980 est-elle fondamentalement différente de la Biba girl de 2007 ?

OUI, quand elle porte un gros pull en laine pour poser en couv alors qu’en 2007, elle choisit une robe argentée beaucoup plus glamour, mais NON, quand elles flashent toutes les deux sur le gris. En 1980, on « se grise de gris » ; en 2007, le gris est « une nuance neutre, la plus recherché de l’hiver (…), raffinée et facile à porter avec tout ou presque ».

OUI, quand, années 80 obligent, la Biba girl 80’s est une working woman affichée : plus de 20 pages sont consacrées à son travail. On peut lire un dossier sur le salaire des femmes et une rubrique « biba job » avec une BD « Les aventures de Miss Biba, secrétaire bilingue » en anglais s’il vous plait (je note que la miss Biba, qui est une féministe convaincue – une page entière consacrée à la conférence mondiale des femmes, une interview de la ministre déléguée à la condition féminime, le mag propose même à « Mémé Simone (de Beauvoir) de ranger son Deuxième sexe au rayon du passé dans les bibliothèques poussiéreuses avec les petites filles modèles » (!) tant la société a changé – est cependant secrétaire, bilingue certes, mais secrétaire quand même, avec un chef homme forcément (faudrait peut-être pas jeter Mémé (Simone) dans les orties trop vite !). Mais en même temps, NON, car le dossier socio 80’s est consacré à des exemples de femmes qui, bien que très occupées, savent aussi perdre leur temps et le prendre pour se faire plaisir. Justement le programme de la Biba girl 2007 qui décide de « passer à l’action » et se réalise dans des projets qui lui tiennent à coeur comme filer 4 semaines à Zanzibar, embrasser fougeusement le voisin de pallier ou adopter un écureuil (sic).

Autres points communs : elles font des tests, craquent sur les comédies musicales (Fame en septembre 1980, Hairspray en 2007), lisent leurs horoscopes respectifs, cuisinent, …

En conclusion, elles ne sont pas si éloignées pour leur 27 ans d’écart (la femme 2007 parle moins de son job, peut-être parce que sa place y est plus acquise aujourd’hui) alors que le fossé entre 1980 et 1957 doit être énorme !
La plus grosse différence, ce sont les pubs. Et c’est ça qui saute au yeux quand on feuillette les deux magazines. En 2007, les pubs pour les batteries de cuisine, les dictionnaires Larousse en 22 volumes, les cigarettes, les salsifis Lustucru, les machines à laver et les serviettes hygiéniques (5 pubs les concernent quand même !) ont disparu pour laisser leurs places aux marques de mode et de beauté.

PS: ce billet est classé dans « je me souviens » un peu par défaut, car vu mon âge à l’époque, je ne risque pas de me souvenir de quoi que ce soit.

Voir les commentaires
  • Excellent :mrgreen: ! Perso, je pense qu’on a un peu perdu de notre niak féministe avec les annnées et qu’on revient en arrière sur certains points, mais c’est juste un avis, je ne lance pas de débâts!
    En tout cas ça me rassure, à ce rythme je comprendrai peut-être ma fille dans 30 ans et inversement… 🙄

  • Wouaaaah excellent ce billet ! Encore heureux que la femme 07 soit moins revendicatrice que dans les eigthies … Cela prouve que la Femme et l’Homme commencent peut être enfin a se positionner sur le m^me pied d’égalité 😉

  • Hum personnellement je n’ai pas l’impression que la femme 2007 soit plus a égalité avec les hommes que la femme des années 80. J’ai juste l’impression qu’elle préfère faire comme si tout était acquis alors que ce n’est pas le cas… Niveau salaire je ne pense pas que ça soit encore l’égalité des sexes, loin de là. Par ailleurs en 1980, je n’avais que 15 ans mais je ne crois pas que le féminisme était agressif,les femmes avaient conscience des changements à apporter, c’est tout.
    Il me semble que beaucoup de jeunes femmes 2007 pense que féminisme rime avec ringardise, c’est dommage. Dans beaucoup de couples de moins de 30, le mec se tourne les pouces comme son papa, non? Enfin…
    Quand on voit comment Ségolène Royal s’est faite moquer par ses chers confrères, je crois que la femme est loin d’être considérée comme l’égal de l’homme, mais alors très loin…
    Mais au fait tu ne nous dit pas lequel de Biba tu as préféré?

  • Je pense effectivement qu’il y a de très grande disparité dans les relations hommes-femmes, dans le monde bien sûr mais aussi en France. Rien de ringard à être féministe donc !
    Celui que je préfère maintenant, c’est difficile à dire, car il représente des choses différentes : un témoignage du passé pour le premier, une lecture parfaite pour mes trajets RER pour l’autre. Par contre ce qui est sûre, c’est que celui de 2007 finira certainement dans la poubelle, alors que l’autre je vais le garder. Cela vaut peut être toutes les répondes.

  • effectivment ton billet est tres interressant
    les sujets de discussion sont toujours les meme , le design a beaucoup changer (qd je vois la couverture de celui de 80 ca me fait fliper lol)j’imagine bien ma fille qd elle aura moins age lire mes biba a moi 😀 😛

  • Mahie > Figure-toi que j’y ai pensé à le garder. Et puis je me suis dis non, pas possible, si je commence à garder les Bibas, les Elles etc …, au prix du m2 parisien, va falloir que je songe à gagner au loto.

    Mlle Emie > C’est vrai je n’ai pas parlé de la maquette du mag. L’intérieur aussi a pris un sacré coup de vieux.

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box