Vous lisez
Le décor urbain

Le décor urbain

Décor urbain
C’est la photo du week-end, prise à Paris, en février 2004, il y a donc pile poil 4 ans (à un cheveu près).

Comme je le disais ici, j’ai un penchant pour les zones urbaines oubliées. Je suspecte dans les lieux délaissés des mystères cachés, des traces de vie, une certaine nostalgie aussi. Quand on détruit un bâtiment, comme ici, les appartements se découvrent : là, il y avait un escalier, ici les restes de carreaux de faïence et ce porte savon encore accroché laisse deviner l’emplacement d’une salle de bain. Ailleurs les pièces se délimitent selon les papiers-peints et les peintures. Des gens ont vécu ici, mais bientôt un nouveau bâtiment sera construit et effacera toute trace du passé. Ne restera plus que le souvenir. Cette poésie du quotidien (cannibale ?) est réhaussée ici des messages qu’on est venu écrire avec application.

Voir les commentaires
  • J’aime aussi ces traces sur les murs pignons d’un immeuble démoli. Les faïences et papier-peint démodés, les portes savons et les traces de tableau ou de meuble. J’ai souvent voulu en photograpier, mais je trouve que l’esprit, l’ambiance disparait.
    bonne soirée

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box