Le glamour sans prise de tête ?

un article écrit par

J’ai lu quelque part, que « le serre-tête bijou apporte illico une touche glamour à la plus basique des coiffures ! » C’était à vérifier, j’ai donc testé.

Acte 1 : trouver la touche glamour idéal.
Pour réussir cette mission, et faisant fi du danger*, je me suis rendue au Bon Marché. Direction l’espace capilaire du rez-de chaussée. Partant de la théorie que plus la coiffure est basique, plus le serre-tête doit assurer pour obtenir l’effet glamour, j’ignore les trucs tout simples et je regarde directement du côté bling bling du serre-tête. Il me faut du doré, du brillant, du strass, un truc qui en jette quoi ! Je trouve le candidat idéal. Je le repose horrifiée par le prix (72 € le serre-tête, ça va pas la tête). Et puis mon regard se pose sur la grande table au centre et je le vois : doré, brillant, avec strass et nœud pour 12 € ! Je le tiens ! Adjugé, vendu.

Acte 2 : basicifier ma coiffure
Alors, là, « finger in the nose », j’ai envie de dire. La coiffure basique, c’est un peu mon crédo. Hop, je prends ma tignasse et j’attache tout ça sans réfléchir en queue de cheval. On ne peut plus basique.

Acte 3 : glamouriser ma basicité
Si j’en crois l’adage, il n’y a rien à faire : le serre-tête bijou est censé ma glamouriser à mort sans effort. J’ai tenu toute la journée avec ma coiffure over basique (et ne dites pas que c’est ma coiffure habituelle, je risquerai de me vexer**).

Alors qu’est ce que ça donne ?

Mon chéri, premier cobaye, s’interroge sur ma santé mentale quand je lui explique que ça glamourifie à mort ma basicité. Il fait « oui, oui, oui, bien sûr » et se rendort.

Mes collègues me voient arriver et ne disent plus rien : après m’avoir vue en « Peter Pan », puis en « Arlequin » la semaine dernière, je crois qu’ils me trouvent basique aujourd’hui. Quant au glamour, impossible de savoir.

C’est étrange, les personnes, que je croise durant la journée, ne me regardent pas dans les yeux. Non, elle regardent au-dessus de moi.
Deux hypothèses :
– soit elles matent mon aura glamour,
– soit elles s’interrogent sur la présence de ce truc un peu précieux au sein de ma basicité exemplaire.
– ou alors ça attire leur regard, tellement le truc, il brille sous les néons du bureau.

Finalement, impossible de savoir si le serre-tête bijou tient ses promesses. Alors, selon vous, glamour ou pas glamour ?

* On déplore d'ailleurs quelques dommages colatéraux.
** car comme chacun sait, il n'y a que la vérité qui blesse.

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles