Vous lisez
Carte postale : bisous de Charente maritime

Carte postale : bisous de Charente maritime

Comme dans la vraie vie, les cartes postales arrivent souvent une fois l’expéditeur rentré à la maison.  C’était notre premier week-end sans ce petit bout, qui n’existait pas il y a quelques mois. Ca fait du bien et un peu étrange à la fois mais nous avons profité de ces quelques jours pour aller au restaurant, flâner au lit jusqu’à 10 heures, avoir le temps de prendre quelques photos sur le parcours d’une balade, profiter du silence, et revenir très vite pour le retrouver et le trouver déjà changé (un peu).

Quelques photos donc de ce week-end charentais pioché entre les clichés de Pons (et ce chemin tellement vert au bord de la Seudre), Rochefort (où j’ai eu envie de danser à la façon des demoiselles), Saintes, Mornac sur Seudre (et ses adorables cabanes au bord du marais).

Au fil des cabanes de Mornac sur Seudre

Avec son label « Plus beau village de France », ce village typiquement charentais vaut la visite. Ecartez vous des rues les plus passantes pour descendre au port mais plutôt que de faire tout de suite demi-tour, allez jusqu’au bord de la Seudre via le chemin à droite du port. Petites cabanes ostréicoles colorées, marais salants et oiseaux sauvages vous accompagneront. J’aurai bien tenté aussi l’excursion en kayak, si nous n’avions pas été la première quinzaine d’août.
Petit conseil : la boulangerie L’océan de blé (près du petit supermarché Vival à l’entrée du village) est très bonne. Il vaut mieux y prendre quelques pâtisseries que de dépenser dans des crêpes caoutchouteuses au port.

Mornac sur Seudre : vue du port

Mornac sur Seudre

Cabane charentaise

Marais charentais sur la Seudre

Cabanes en bois en Charentes Maritime

Marais de la Seudre

Balade au vert à Pons

Aux abords de Pons, une jolie petite cité mediévale, c’est cette fois sur les bords de la Seugne (attention, ça ressemble mais ce n’est pas le même cours d’eau) que nous nous sommes promenés. C’est vert, vert et vert !

Seugne

charentes-13

Sur les traces des demoiselles de Rochefort

Le pont transbordeur ne transporte que des touristes à pied ou à vélo, la place Colbert a perdu son dallage, les volets n’arborent plus le rose, jaune ou bleu pastel imposé par Demy, mais impossible de ne pas penser aux Demoiselles de Rochefort et de fredonner du Michel Legrand quand on se balade dans la ville.

Pont transbordeur de Rochefort

Kiosque couture à Rochefort

Clichés bonus ^__^

Entrepots abandonnés à Saintes

D’anciens entrepots abandonnés à Saintes

Plage de St Palais (charentes)

La plage à Saint Palais sur mer

Voir les commentaires (20)

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box