Vous lisez
La confiture de cerises du jardin

La confiture de cerises du jardin

Prendre le temps. Malgré les cartons, les travaux, les aménagements, les questions existentielles (les assiettes, on les range dans quel placard ?). C’était le maître mot du week-end de notre arrivée dans la nouvelle maison. Nous avons donc sorti les chaises longues, préparé une citronnade à l’eau de rose et cherché une échelle pour aller cueillir les cerises par milliers dans le verger.

Quoi de meilleur que de manger les fruits à même l’arbre ! J’ai eu un flashback de ces moments d’enfance dans le jardin parisien de mon grand-père où on montait dans l’arbre toujours plus haut pour aller chercher cette grappe de cerises inaccessibles mais qui semblait bien meilleure, où on s’amusait à lancer les noyaux le plus loin possible et où on avait mal au ventre le soir venu de n’avoir pas respecté la consigne de mamie qui nous conseillait pourtant  “Ne mangez pas trop de cerises, les enfants” tout en sachant que nous ne l’écouterions pas.

Il faut croire qu’avec les années, on devient plus raisonnable. En pensant à ma grand-mère, j’ai été la raison même et j’ai conservé une bonne quantité de ma cueillette pour réaliser une confiture de cerises.

J’ai trouvé cette recette de confiture de cerises sur le blog Desserts et Confitures et je n’ai pas résisté à la goûter tout de suite, à peine refroidie. C’est depuis mon petit bonheur du matin que je déguste avec un simple yaourt nature fait maison évidemment !

Recette

Yaourts à la cerise 100% maison

Ingrédients
– 1 litre de lait à température ambiante
– 1 yaourt
– 2 cuillères à soupe de lait en poudre (pour que les yaourts soient bien fermes)
– de la confiture de cerises faite maison donc !
– une yaourtière


Comment faire ?
– Dans un saladier, mélanger le yaourt pour qu’il soit presque liquide et ajoutez-y le lait puis incorporez le lait en poudre.
– Mettre une bonne cuillère de confiture au fond du pot.
– Verser la préparation lait – yaourt dans les pots de yaourts en verre.
– Mettre dans la yaourtière pendant 11-12 heures et laisser refroidir.

Voir les commentaires (6)
  • Miam, quel sacré souvenir vous aurez de ce premier week-end en ouvrant chaque nouveau pot de confiture.

    Dans ma garrigue pierreuse, je n’ai malheureusement jamais réussi à faire pousser aucun arbre fruitier – seuls les arbousiers résistent à ces conditions assez ingrates et nous fournissent en caisses entières de fruits à l’automne.

  • Les confitures maison on une autre saveur, peut être parce qu’il a fallu l’effort de grimper dans le cerisier ou de se piquer les doigts pour ramasser des mures. profitez bien de votre nouvelle maison 🙂

  • Je suis justement en train de faire des confitures de merises noires (petites cerises sauvages) du jardin. Un vrai délice ! J’ai comme l’impression qu’il va falloir beaucoup de self control pour ne pas les avoir tout mangé avant la fin de l’été. 😀

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2020 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris