Vous lisez
Tentative d’épuisement d’un mot

Tentative d’épuisement d’un mot

Valises

VALISE n.f. <ital. valigia, p.ê. d’origine gauloise>
Bagage de forme rectangulaire, relativement plat et pouvant être porté à la main.

Les valises, j’aime y entasser des souvenirs, des lettres, … Ce sont des trésors. J’aime les ouvrir et j’apprécie toujours en redécouvrir le contenu. Elles me rapellent les incursions dans le grenier de mes grand-parents et les grandes valises en cuir remplies de livres et de photos en noir et blanc.

Bien sûr, les valises, c’est aussi un peu le début des vacances. Il faut la préparer, ne rien oublier. Tout ranger, sans rien froisser. Et surtout, réussir à la fermer.

Mais la valise, c’est aussi la fin de quelque chose. Par exemple, quand Simone, excédée par Gérard, le prévient : « si tu continue, je fais mes valises et je rentre chez ma mère ! » ou encore dans l’expression « tu peux faire ta valise ». A l’inverse, quand on s’installe, on « pose ses valises ».
On a aussi la valise diplomatique (et ses scandales), les valoches sous les yeux (très élégantes), les valises de billet, la valise RTL, la fameuse valise en carton, les porteurs de valise et ceux qui sont « cons comme une valise sans poignée ».
Et puis, on a les mots valises, (je ne connaissais pas ce mot) amalgame de deux mots qui n’en font plus qu’un. Par exemple, les vaticancans sont les derniers nouvelles de Rome, les bouffiasses, des emmes enlaidies par un excès de nourriture ou les rimbobo, de jeunes bourgeois se prenant pour des poètes révoltés.

Voilà, j’ai « valiquidé » ce billet, qui n’a comme unique objectif que de montrer mes trouvailles : ma valise bleue vintage Air France des années 60, la grise de brocante fraichement customisée avec des stickers achetés il y a deux ans à l’expo Nusign 2.4 et la rouge, petite dernière, qui vient de chez Petit Pan.

Voir les commentaires
  • Le mot « rimbobo » n’est pas un mot-valise, mais il existe « réellement »quoique tout à fait obsolète.
    Rimbobo :n.m. d’origine italienne : retentissement. « Il faut pourtant s’attendre au rimbobo de toute la France » (Bossuet)
    « Il me semble qu’il y a là un rimbobo de paroles.. »(Voltaire)
    Juste pour le plaisir : « J’ai quelque rimbobo de voir la foule heureuse » (Juliette & Bernard Joyet : un ragga abscons)
    Usons les mots, surtout ceux qui existent !
    Sinon, chouette blog !

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box