Old school, mon amour

un article écrit par

Grandmaster Flash & the 5 furiousJ’ai pas du tout la bling-bling attitude. Mais j’adore le rap, mais attention … le rap vintage.

Celui des bads boys du Bronx version 70’s en tee-shirt oversize portant d’énormes boombox à l’épaule et s’affrontant avec des sounds system plus puissants les uns que les autres dans un décor taggué du sol au plafond. Celui des Sugarhill Band, Malcolm Mc Laren, Run DMC, Flashmaster & the furious five, Afrika Bambaataa et autres DJ’s ou MC’s. Ce rap qui sample les vieux tubes soul ou funk des années 70, qui a comme père James Brown et qui a inventé le scratch.

Celui là, par exemple :

ou encore celui-ci :
Ca surprend un peu la ménagère quand j’écoute trop fort, mais je n’y peux rien, j’adore. C’est pour moi le début d’une bonne journée. Pour me faire plaisir, mon copain m’a même offert le vinyle de Rapper’s Delight (le premier tube Rap en 1979 !), c’est vous montrer à quel degré je suis atteinte. Je suis même une fan inconditionnelle du Fresh Prince of Bel-Air (ok, je sors).Et maintenant que j’ai retrouvé l’adresse d’un livre aujourd’hui épuisé mais diffusé par son auteur sur internet : Yo revolution Rap, je vais pouvoir me faire un orgie de vieilles nouveautés.

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles