Vous lisez
L’affaire est dans le saikoro !

L’affaire est dans le saikoro !

saikoro

Cette semaine,  j’ai ressorti du placard ma grande ennemie : j’ai nommé la machine à coudre. Celle qui ne fait jamais ce que je veux (même quand je veux faire un simple ourlet), qui embobine le fil à l’intérieur, qui d’un seul coup fait des points n’importe comment et que je n’arrive jamais à apprivoiser.

Alors pourquoi la ressortir ? Et bien pour faire ça, cette petite pochette japonaise nommée saikoro. L’envie a été plus forte et m’a fait ressortir la bête sauvage de sa cage. Le tutoriel en images hyper bien expliqué a fini de me convaincre, surtout quand j’ai vu qu’il ne fallait que 4 malheureuses petites coutures pour la réaliser.

Bilan de la séance :
– 1 heure à se prendre la tête sur le thème « mais pourquoi ça marche pas ? »,
– un chéri réquisitionné pour regarder le « pourquoi ça marche pas » et régler la bestiole,
– une aiguille cassée,
– une couture trop près de la fermeture éclair qu’il a fallu refaire (oui, je sais, je ne suis vraiment pas très douée en couture),
– l’ajout d’une petite touche personnelle (bon, ok, les deux boutons à recouvrir – ma grande passion en ce moment – masque un léger défaut, mais de toute façon, c’est plus joli comme ça, na !)
– mais aussi …  incroyable mais vrai, une pochette !

Donc si vous êtes nulle en couture mais que vous voulez tenter le coup, il n’y a pas de raison, vous devez pouvoir y arriver !

Voir les commentaires
  • Très jolie cette petite pochette!!! Félicitations!
    Sinon, pour remédier à la machine récalcitrante qui ne fait pas ce qu’on veut, j’ai trouvé la parade: une bonne machine!
    Je me suis pris la tête longtemps avec une vieille singer sur laquelle je devais passer 3 bons quarts d’heure en réglages de fil (et arrachage de cheveux). Je pensais que c’était le destin tragique de la couturière du dimanche, mais en fait pas du tout!

    • Oui, mais là, se pose la question du retour sur investissement. Est ce que je fais vraiment assez de couture pour acheter une machine + cher ? ou est ce que justement j’en fais pas parce que j’ai pas une machine qui marche. Ca sent le futur dilemme, ça !

  • Effectivement, c’est une très jolie pochette! J’en ferai une dès que j’aurai récupéré la machine à coudre de ma grand-mère! Je rêve d’apprendre à coudre! C’est bien de commencer par quelque chose d’assez facile, non? Merci pour cette bonne idée, donc!

    • Si tu commences par un truc trop difficile, forcément t’y arrives pas. Du coup, c’est trop décevant. Alors que là, c’est plus simple, mais c’est vachement plus satisfaisant, forcément.

    • C’est marrant, j’ai vu la même petite pochette sur ton blog (à la fin de ton billet sur la promenade plantée de Daumesnil). Et en plus, je connaissais le tissu : il vient de la boutique + de Petit Pan au 39 rue François Miron (près du métro Saint Paul). Si tu cherches de jolis tissus, n’hésites pas à y faire un tour, on trouve des trésors là bas !

      Je voulais te laisser un commentaire chez toi mais impossible d’y arriver, le formulaire est tronqué et je ne peux pas le publier.

  • En effet, quand j’ai vu ta pochette, elle m’a rappelée celle d’M comme Marie que j’ai découverte au Viaduc des Arts ! Et c’est rigolo que tu parles de Petit Pan, je suis allée y faire un tour le week-end dernier, et j’ai du me retenir de dévaliser le magasin (je pense y retourner bientôt…).

    Merci pour l’info sur le formulaire, je vais tenter de rectifier ça !

  • Ah génial, il faut que j’essaie… je dompte pas trop mal ma machine à coudre, bcp moins les fermetures éclair, par contre. Merci !
    (dis, comment tu fais les boutons recouverts, steuplé, ça m’intéresse !)

  • J’ai appris début juillet à dompter les fermetures éclairs. Depuis j’ai fait deux trousses, deux sacs pour Namoureux et moi.
    Ta pochette arrive à merveille pour la trousse que j’ai promis à une amie. Et le site d’où vient le tuto est une mine aux merveilles.

  • Très sympa cette pochette! Tu mets quoi dedans en fait?
    C’est chiant cette histoire de machine, ya pas moyen que tu l’aménes à régler dans un revendeur de la marque?

    • Je pense que je vais mettre des accessoires photos dans celle-ci et peut-être en faire une autre plus grande pour m’en servir comme trousse de toilette.
      Pour la machine, c’est une brother, faudrait que je me renseigne si c’est possible de l’emmener quelque part.

      • Il y a un revendeur Brother juste à côté de chez moi, avenue de la république, dans le 11éme. Ca peut valloir le coup de poser la question si ils peuvent la régler, ça te coûtera probablement moins cher que d’en racheter une.

  • Tu t’en est bien sortie, le résultat est plutôt chouette !
    Je ne risque pas d’essayer, je n’ai pas de machine à coudre 😀 (je sais à peine coudre un bouton à la main)

  • Je l’ai faite aussi, et j’en garde un souvenir épouvantable, il faut dire que je posais ma première ferméture éclair, et qu’en plus j’avais mis du molleton !

  • En ce moment, je suis dans ma période couture… cela me prend de temps en temps. Alors je vais essayer.
    Tout à fait d’accord sur le commentaire, la qualité (et le bon état) de la machine à coudre est primordiale pour éviter les prises de tête.
    Bonne journée.

  • Ah, non, il vient de me dire que c’était à la Samaritaine. En fait, il s’agit d’une tirelire. Mais en tapant Maneki-neko (le nom japonais de cette petite statue) dans google, je suis sûre que tu vas trouvé des sites qui en vendent. 😀

  • Bonjour,
    Je ne connaissait pas ce site mais je crois que je reviendrai souvent pour prendre des idées car les créations sont vraiment sympas.
    J’ai vu sur facebook que vous pouviez nous envoyer des places pour le salon loisir création 2012. Donc j’espère être dans les 10 premiers !.
    Bonne soirée

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box