Vous lisez
L’anniversaire

L’anniversaire

birthday

Cette semaine, ce blog fête ses 3 ans ! 3 ans de billets mais surtout de rencontres avec vous qui venez ici et laissez de temps en temps des petits mots, souvent adorables. Je me suis donc dit que le prétexte de l’anniversaire était idéal pour vous remercier. Et là, je me suis demandée : ce serait quoi un anniversaire idéal ? Oui, l’anniversaire parfait, celui qui nous mettrait des paillettes dans les yeux, un vrai truc de fille très fille. J’ai fermé les yeux et j’ai laissé mon esprit l’imaginer.

Je me suis vu tout d’abord dans un grand bain chaud à rêvasser et me délasser au milieu d’effluves parfumées (pas de doute, on est bien dans un rêve, vu que j’ai pas de baignoire chez moi T___T). Ma tenue est toute préparée ; elle est arrivée dans un grand carton blanc tout à l’heure (oui, quand je rêve, j’adore me faire des films où mon chéri me livre des robes magnifiques (un peu comme dans un Pretty Woman (sauf que je ne suis pas call girl hein ! (même pas en rêve))) (attention, il manque une parenthèse) hop la voilà –> ), si bien que je peux profiter quelques minutes de plus de ce moment paisible dans la salle de bain.

Ensuite, je me suis imaginée en pleine préparation. Le calme de la salle de bain s’est transformé en effervescence dans le dressing. Quel sac choisir avec cette robe ? Où sont les escarpins ? (dans mon shoesing géant, évidemment (nan parce que quitte à rêver, moi, je rêve shoesing géant (vous savez ces trucs déments comme dans ce film « In her shoes » (et non, c’est pas un navet (bon ok, juste un peu))))). Vite, vite, vite, un peu de rose aux joues et de noirs aux yeux, et il faut filer vite, vite, vite. L’adresse ? où est le carton qui m’indiquait le point de rendez-vous qu’il m’a fixé ? Aaaahhhhh , je suis en retard (tiens, ça c’est comme dans la vraie vie, je cours après le temps dans les rêves aussi). Le voilà, ouf, je file.

Puis, je me suis vue (avec quelques minutes de retard (tout juste ce qu’il faut pour se faire un peu désirer)) rejoindre mon chéri au point de rendez-vous qu’il m’a fixé dans Paris, sans connaître son projet. Il est très élégant (tant qu’à faire (non pas que d’habitude ce ne soit pas le cas (même si parfois… (mais ce n’est pas le sujet)))). C’est une belle nuit d’été et il ne fait ni complètement jour, ni complètement nuit. Il y a la tour Eiffel qui clignote de l’autre côté de la Seine. Il me regarde sans rien dire, et me prend par la main (mais qu’est ce que je peux être cucul quand je me mets à rêver, moi, c’est pas possible (bon, en même temps, j’avais prévenu que ça allait être très fille (d’ailleurs, mon moi de 8 ans n’aurait rien changé à cette histoire))) pour qu’on aille trinquer à ce blog dans un palace parisien.

A ce moment, je me suis réveillée.
Et si ceci est un rêve … (chéri tu es là ?), mon petit doigt me dit qu’il pourrait se réaliser … pour vous. !
Car, comme dans tout conte, 5 bonnes fées se sont penchées sur ce blog. 5 bonnes fées, 5 billets, pour chaque soir de la semaine.

A suivre donc dès ce soir.

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box