8 erreurs en punch needle à éviter pour réussir une broderie magique

Pourquoi ça marche pas : les 8 erreurs classiques avec une punch needle

La CraftothèqueLe do it yourself
27 mars 2019 / By / , , , /

Oh la la, rien ne va ... Ca marche pas ?
Voilà l'article à lire de toute urgence si vous avez envie de remiser votre punch needle au fond d’un placard !

Inspirée par les créations que vous avez vues sur Instagram, vous avez acheté votre toute première punch needle. Vous l’avez sortie frénétiquement de son emballage pressée de démarrer votre première œuvre. Vous enfilez le fil, plantez l’aiguille dans la toile et là … c’est le drame. Ca tient pas 🙁 mais pas du tout ou alors seulement un point sur deux. Vous allez pas vous laisser abattre : vous enlevez tout et vous recommencez mais rien n’y fait, l’univers est contre vous : aucun point ne reste en place ou presque. Désespérée, vous rangez l’aiguille en vous demandant pourquoi tout internet semble trouver ça facile … sauf vous !

Il faut parfois peu de choses pour que vos broderies en punch needle soient réussies : un fil moins tendu, une toile plus adaptée, une petite vérification. En animant des ateliers Punch Needle, j’ai été confrontée à différents cas de figures et finalement, les participantes sont toujours reparties ravies d’avoir dompté la bête ! Je vais donc vous expliquer les 8 erreurs classiques que l’on peut faire quand on débute la punch needle. Vérifiez chacun des points et si jamais vous rencontrez encore des difficultés, n’hésitez pas à laisser un message en commentaire ou à rejoindre le groupe Facebook Ma Vie créative pour partager votre problème avec photos à l’appui.

Erreur 1 : vous n’utilisez pas le bon combo toile/aiguille

C’est une des erreurs les plus classiques quand on démarre. En fonction de votre aiguille, il vous faut utiliser une toile à puncher adaptée. Pour les aiguilles qu’on utilise avec de la grosse laine (8/10), il faudra une toile souple dont le tramage est assez large et lâche pour ne pas trouer le tissu quand vous enfoncez l’aiguille.

L’idéal est de trouver la toile conseillée par Amy Oxford elle-même : la Monk’s Cloth. Vous pouvez l’utiliser plusieurs fois car la trame se remet toujours en place et elle retient très bien les boucles formées à l’arrière du tissu par l’aiguille. C’est ma préférée. Petit bémol : elle est un peu difficile à dénicher mais on en trouve cependant sur Etsy.

J’ai également testé la toile à broder Kesi’Art qui est très proche du rendu de la Monk’s Cloth et tout aussi agréable à utiliser. Elle existe en coupon de 50 cm ou au mètre pour vos plus grands projets. L’option toile de jute fonctionne également (même si elle est un peu moins facile quand on débute et a le défaut d’être moins régulière) et a le mérite de coûter moins cher.

J’ai égaleemnt entendu le plus grand bien de la toile « FLOBA » qu’on trouve sur La Couserie créative. 

Ces toiles conviennent pour l’aiguile taille 10 ou 14 mini chez Oxford (ou aiguille équivalente). Si vous trouvez que cela ne marche pas bien avec l’aiguille 14 mini, vous pouvez laver préalablement la toile.

Toile Monk’s cloth dans la boutique TheJoyfulPunch sur Etsy



Autre option, utiliser de la toile de lin naturelle ou du tissu en lainage. Ce qui est ici important c’est la structure de votre tissu : il faut un tissu tissé (oubliez ceux en maille comme le jersey), dont les fils de chaine et trame ne sont pas trop serrés et qui vont pouvoir s’écarter pour laisser passer votre aiguille et se remettre en place. Essayez de les faire bouger avec le bout du doigt et regardez s’ils se remettent en place). Le site Perles and Co recommande aussi la toile à broder caneva ou une toile Aida assouplie (évitez à tout prix la version rigide ). Par contre, des participantes à mes ateliers n’avaient pas réussi à utiliser correctement leur punch needle avec la toile à puncher proposée par DMC mais je n’ai testé de mon côté que celles mentionnées dans le paragraphe précédent et je ne peux donc pas vous donner mon avis sur ces dernières options.

L’idéal est bien sûr de pouvoir faire un essai sur un échantillon avant d’acheter des mètres de tissu !

Pour les aiguilles plus fines (notamment avec les petites aiguilles interchangeables type « aiguille magique ») , une toile à la trame plus serrée peut être nécessaire : préférez un tissu à trame bien serrée et non élastique: le coton pour patchwork par exemple. Notez que la toile utilisée pour les totebags fonctionne très bien si vous utilisez une aiguille magique fine (pour fil DMC) et peut constituer une façon de tester à moindre coût si vous en avez à recycler sous la main.

Erreur 2 : votre toile n’est pas assez tendue

Pour que la broderie avec une punch needle soit bien réussie (et facile), il faut tendre la toile au maximum. Fixer votre tambour sans serrer à fond la vis puis tendez bien la toile, resserrez un peu, retendez la toile … jusqu’à ce que votre tissu émette un petit bruit de tambour quand vous tapez dessus avec le doigt. Si vous n’avez que des tambours premier prix, cela peut valoir le coup d’investir dans un tambour de qualité comme ceux de Kesi art ou DMC souvent plus facile à serrer.

Si vous avez peur d’abîmer votre toile, enroulez préalablement tout autour du cercle intérieur une bande de coton ou un serge de coton, comme expliqué dans cette vidéo.

Pour que votre toile reste tendue, vous pouvez donner un petit coup de tournevis supplémentaire. Cependant, si vous remarquez que votre support devient plus lâche en cours de broderie, pensez à la retendre. Vous le remarquerez car votre aiguille aura tendance à avoir du mal à s’enfoncer dans la toile (elle rebondit légèrement, comme sur un mini trampoline et vous devez forcer pour poinçonner la toile).

Tambour Kesi'art

Tambour Kesi’art

Erreur 3 : votre fil n’est pas assez lâche

C’est souvent l’erreur fatale et même aujourd’hui, ça m’arrive de me faire surprendre ! Votre fil doit toujours être lâche en haut de l’aiguille. Dans le cas contraire, le fil ne circule pas librement dans l’outil et quand vous passez au point suivant, il n’y a plus assez de laine disponible. Conclusion : le point précédent se défait.

Pensez donc à toujours dérouler votre bobine de fil régulièrement au fil de la broderie.

Erreur 4 : votre laine n’est pas adaptée

Il peut aussi arriver que votre fil ne circule pas dans l’aiguille sans qu’il soit tendu : cela peut survenir  si votre laine est trop grosse et a du mal à passer dans le tube de l’aiguille, si vous utilisez une laine duveteuse ou irrégulière, si votre aiguille n’est pas de bonne qualité et que la laine accroche dans le tube ou si il y a un nœud sur votre fil (qui peut se retrouver bloqué dans l’aiguille).

Vérifiez avant de commencer la broderie !

 

Erreur 5 : vous n’enfoncez pas la punch needle suffisamment

C’est très important. Pour que la boucle se forme correctement, il faut enfoncer l’aiguille jusqu’à ce que le plastique ou le bois du manche touche la toile. C’est valable dans les deux sens, que vous souhaitiez un point plat ou un point bouclette. Dans ce dernier cas, c’est aussi la garantie que la hauteur de vos boucles sera uniforme.

Si vous utilisez une punch needle à aiguille ajustable, pour démarrer, je vous conseille de ne pas utiliser la hauteur la plus courte.

Erreur 6 : vous soulevez trop votre punch needle

Même principe que pour l’erreur 4 : si vous soulevez trop votre outil pour passer au point suivant, celui que vous venez de faire va se retirer puisqu’il n’est pas retenu par un noeud.
Remontez délicatement votre punch needle, glissez le bout de l’aiguille sur la toile avant de la poinçonner un peu plus loin. Ne la soulevez pas, la pointe doit toujours effleurer le tissu.

Erreur 7 : vous ne tenez pas correctement votre punch needle

Si vous tenez l’aiguille à l’envers ou penchée, cela ne marchera pas correctement et cela peut expliquer vos difficultés.

L’outil se tient à angle droit avec le tissu. Le biseau de l’aiguille doit toujours être positionné vers la direction où vous avancez. Quand vous changez de direction, pensez à tourner l’aiguille quand elle est enfoncée dans la toile avant de la sortir.

Erreur 8 : vous serrez trop vos points

En particulier avec la punch needle pour laine (8-10 mm), ne serrez pas trop les points. Vous risquez d’agrandir les trous et de déformer la trame de votre tissu.
Espacez-les de quelques millimètres: 5 à 10 mm environ.

Ca ne marche toujours pas ?

Rejoignez le groupe Facebook Ma Vie créative et demandez conseil à la communauté.

Si malgré tout, vous n’arrivez toujours pas à “punch needler” correctement ou si vous avez une question à propos de cette technique, je vous invite à rejoindre le groupe d’entraide Ma Vie Créative et à venir nous montrer, photo à l’appui, vos créations.

Vous aimerez certainement lire aussi

DIY : je fabrique mes sucettes cœur
11 juin 2019
Modèle de broderie gratuit à télécharger
DIY : totebag brodé à l’aiguille magique “Menthe aquatique”
3 juin 2019
Des tissus écologiques et responsables pour coudre, c’est possible ?
30 avril 2019

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous visitez le blog pour la première fois ? Lisez cet article.
A propos

Elevée aux loisirs créatifs, j'ai toujours aimé jouer avec les ciseaux, les aiguilles et les crayons à dessin. Dans la vie, j'écris des livres et des DIY (si c'est un métier), je crée de la papeterie, j'arpente les vide-greniers mais j'aime aussi garder du temps pour regarder des nanars français des années 70, si possible avec Jean Rochefort, mon acteur fétiche.

Retrouvez moi sur
Abonnez-vous à la newsletter créative !

Chaque mois, recevez ma sélection d’idées créatives.


Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email et à travers les liens de désinscription.