Cyanotype : comment ça marche et kits DIY pour réaliser votre 1er tirage

Expérimenter la technique des cyanotypes

La Craftothèque
30 octobre 2019 / By / , , , , /

Connaissez-vous les cyanotypes ? Cette ancienne technique photographique consiste à appliquer un mélange photosensible sur du papier ou du tissu pour obtenir après exposition au soleil un tirage couleur bleu de Prusse.

Ca ne date pas d’hier : le cyanotype a été mis au point en 1842 par le scientifique et astronome anglais John Frederick William Herschel. Le Sir anglais devait être assez brillant puisque non content de mettre au point cette technique faisant de lui l’un des pionniers de la photographie, il fit des recherches sur le daltonisme et les propriétés chimiques des rayons ultraviolets. Il découvrit des milliers d’étoiles doubles, d’amas stellaires et de nébuleuses et inventa des instruments astronomiques. Il trouva aussi le temps de cartographier le ciel austral à partir de l’observatoire du Cap de Bonne-Espérance et pendant son temps libre, il fit une traduction de l’Iliade ! Wow !

Bref on va pas faire le curriculum vitae de John, mais s’intéresser principalement à ces travaux sur la photo-sensibilité puisque c’est de ça qu’il s’agit quand on parle cyanotype.

Ho, c'est beau !

Si le cyanotype est une ancienne technique, on le voit cependant de temps en temps refaire surface (en 2011 chez Martha Steward ou 2013 sur Design Love Fest et Oncewed). Avec le retour des herbiers, avec lesquels il se marie bien, la technique devient tendance. En France, Camille Soulayrol, rédactrice en chef de Marie Claire Idées s’est intéressée au procédé à la suite d’un voyage en Grèce en 2017. Avec Marie Vendittelli, elle a créé Invincible été, une marque proposant des créations décos mélangeant cyanotpypes et herbiers. Des artistes aussi utilisent le procédé comme Christian Marclay ou Dustin Fosnot.

Comment ça marche ?

Pour réaliser un cyanotype, vous allez jouer aux apprentis chimistes (avouez que vous auriez beaucoup plus aimé les cours de chimie présentés comme ça). Comme en TP, vous allez commencer par porter une blouse, des gants et des lunettes de protection car notre première étape est de préparer un mélange à base de deux solutions chimiques (du ferricyanure de potassium et du citrate de fer ammoniacal). Le plus simple est d’acheter un kit spécial cyanotype sur Etsy avec les solutions préparées pour vous.

Le truc magique (chimique en fait), c’est que les deux solutions ne sont pas sensibles à la lumière mais une fois mélangées, elles le deviennent. Cela veut dire que sous l’action du soleil, le papier va prendre ce joli bleu intense que vous voyez sur les créations ci-dessus. Une fois le support préparé, vous avez un peu de temps mais mieux vaut travailler dans une pièce sans lumière directe et se dépêcher quand même !

À l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau, enduisez  la surface à imprimer (papier épais, tissu, bois, …) avec le mélange. Le support devient vert clair. A cette étape, vous pouvez sécher le papier au sèche-cheveux (pas trop chaud) et le placer à l’abri de la lumière dans une enveloppe noire ou une boîte opaque pour l’utiliser plus tard si vous voulez.

Pour imprimer le support, il suffit ensuite d’exposer la surface à la lumière. On utilise des objets, des fleurs séchées, du papier découpé, un négatif, un papier calque dessiné ou un film transparent imprimé avec un fort contraste  pour bloquer les rayons UV par endroits. La partie exposée à la lumière deviendra bleue au bout de 15 – 30 minutes, révélant en  blanc l’image des objets déposés.

Il ne reste qu’à supprimer les réactifs en trempant le support dans l’eau.
Bravo, vous avez réalisé votre premier cyanotype !

Réaliser votre premier cyanotype

Où trouver le matériel ?

Vous trouverez beaucoup de kits plus au moins complets pour réaliser votre premier cyanotype sur Etsy. Certaines boutiques vous proposent de vous envoyer uniquement les solutions, d’autres vendent des kits complets avec tout le matériel. Perso, j’ai choisi, le kit de TexturesFactory, une boutique basée en Europe (à Madrid) dont la composition est particulièrement soignée, avec des matériaux de qualité.  J’en suis ravie.
Ils  proposent également d’autres kits ( linogravure, reliure japonaise, transfert d’images sur bois, presse à fleurs, …) toujours aussi beaux.

Enregistrer cet article sur Pinterest

Vous aimerez certainement lire aussi

Des tissus écologiques et responsables pour coudre, c’est possible ?
30 avril 2019
Pourquoi ça marche pas : les 8 erreurs classiques avec une punch needle
27 mars 2019
Graver ses bijoux soi-même
4 mars 2019

1 Comment

  1. Julie dit :

    Le résultat est vraiment super sympa. Je ne savais pas qu’il était possible de le faire chez soi et surtout soi même. C’est extra comme idée!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous visitez le blog pour la première fois ? Lisez cet article.
A propos

Elevée aux loisirs créatifs, j'ai toujours aimé jouer avec les ciseaux, les aiguilles et les crayons à dessin. Dans la vie, j'écris des livres et des DIY (si c'est un métier), je crée de la papeterie, j'arpente les vide-greniers mais j'aime aussi garder du temps pour regarder des nanars français des années 70, si possible avec Jean Rochefort, mon acteur fétiche.

Retrouvez moi sur
Abonnez-vous à la newsletter créative !

Chaque mois, recevez ma sélection d’idées créatives.


Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email et à travers les liens de désinscription.