Hoop art : quelles finitions pour l’arrière d’une broderie encadrée dans un tambour ?

Les tambours brodés se multiplient sur les murs. Si de nombreux tutoriels existent avec des modèles de dessin, assez peu de contenus abordent la question des finitions de l’encadrement. Voici quelques options pour un joli rendu même à l’envers !

Le hoop art, vous connaissez ? C’est cette tendance à utiliser les tambours de broderie pour décorer nos murs. Pas forcément besoin d’être l’Alain Prost de la broderie pour en réaliser, on peut utiliser d’autres techniques plus rapides qu’une voiture de Formule 1 lancée sur la ligne droite du circuit de Monaco en encadrant tout simplement de jolis tissus ou en utilisant des formes à thermocoller ou du papier transfert.

Quelques exemples : chez Marion Romain qui propose dans sa boutique des broderies toutes faite ou des modèles, chez Silly & Billy, le cours d’Artesane homard brodé et les broderies de Malaliine.

Pour celles qui voudraient s’essayer à la version brodée fait-maison, on trouve facilement de chouettes tutoriels sur internet. J’en ai d’ailleurs publié un sur mon article d’initiation à la Punch needle.

Ce n’est qu’après avoir eu la question en atelier ce week-end que je me suis aperçue par contre, que très peu de ces tutoriels (et notamment le mien) abordent la question des finitions. Comment obtenir un rendu propre sur l’arrière de vos tambours ? Faut-il couper le tissu ou pas ? Utiliser de la colle ? Ca, personne le dit (ou presque).

Je vous explique donc ici différentes options qui s’offrent à vous.

L’option “vite-fait” : la colle

C’est l’option la plus simple.

Une fois la broderie terminée, on découpe le tissu en laissant une marge de 2 cm qu’on vient rabattre sur l’intérieur du cadre préalablement encollé. H(o)op, c’est rapide et ça fait le job.

C’est notamment l’option proposée par Artesane sur son blog.

L’option “couture” : faufiler le tissu à l’arrière

C’est l’option que je préfère car elle permet de ne pas coller votre tissu et donc de pouvoir réutiliser votre broderie si à l’avenir vous souhaitez la sortir de son tambour.

Utilisez un fil type mouliné DMC, enfilez-le sur une aiguille et faites un noeud à l’extrémité. Retournez votre tambour de façon à regarder l’intérieur, rabattez le tissu et cousez au point avant tout autour de la toile. Le tissu va faire des plis et se maintenir en place à l’intérieur du tambour. Serrez le fil et faites plusieurs points ou un noeud une fois revenu au point de départ.

Si mon explication n’est pas claire, la vidéo de Beth Colletti va vous aider (même si elle est en anglais).

Si vous souhaitez un jour retirer la broderie de son tambour, vous n’aurez qu’à couper ce fil.

C’est l’option utilisée dans son tutoriel par Marie Robert qui travaille chez Zodio Chambray les Tours.

La finition au top : masquer l’arrière de la broderie

Pour les puristes des finitions, on peut superposer une propreté à la broderie (c’est à dire un tissu non brodé qui va masquer l’arrière de la toile et les points).

Une fois les deux couches replacées dans le cadre, on coupe le tissu de propreté au ras du tambour. Puis on rabat la toile de broderie à l’intérieur du cadre et on colle ou on coud.
On peut aussi remplacer la propreté par un entoilage thermocollant.

Si vous souhaitez encadrer une broderie en punch needle avec de la grosse laine, cette option n’est pas la meilleure. Il est difficile de coller un tissu thermocollant à l’arrière (en particulier avec les bouclettes).
Dans ce cas (et pour les autres également), pour une jolie finition à l’arrière de votre tambour, cousez à la toile un rond en feutrine au point de surjet.

La créatrice Malaliine utilise cette technique sur l’arrière de ces broderies (voir sa boutique sur pitimana)
Autre option : collez un cercle en carton ou en bois sur le bord extérieur du tambour. Vous en trouverez notamment sur Etsy dans la boutique anglaise HappyHoopLaHoops (qui propose aussi des tambours colorés ou en liberty (je dis ça, je dis rien ^__^).

MarionRomain a choisi un cercle en bois pour vendre ses broderies en tambour.

Et vous, vous avez d’autres méthodes ?

Voir les commentaires (7)
    • Bonjour, il existe des protections à thermocoller à l’arrière d’un tee-shirt spécifique pour les broderies. Je trouve que cela marche très bien tant que le tee-shirt n’est pas transparent. Il faut aussi veiller à avoir une broderie aussi propre que possibles sur l’arrière (notamment éviter les grandes lancées d’aiguilles sur l’arrière). J’espère avoir répondu en partie à votre question.

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2020 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box