Vous lisez
La liste de rentrée – spéciale DIY

La liste de rentrée – spéciale DIY

Enfant en train de peindre une assiette

C'est la rentrée et avec elle sa fameuse liste de courses. De mon côté, je vous propose un petit inventaire du matériel à prévoir pour vos bricolages avec les enfants.

Promis, je vous fais grâce du cahier petit format 288 pages carreaux Seyes avec protège-cahier rouge transparent à rabats ^__^

Avec le confinement, mon stock de fournitures, pourtant conséquent, a bien diminué. Je me suis retrouvée à court de cartouches d’encre et de papier (quelques jours seulement, ouf). Certains de mes clients m’ont également demandé de travailler sur des tutoriels de bricolage avec ce qu’on a sous la main : des emballages, des produits alimentaires, … J’ai donc passé pas mal de temps à recenser tout ce dont on peut se servir pour les bricolages avec les enfants, comment fabriquer de la colle, de la peinture ou de la pâte à modeler avec les produits du placard.

Aujourd’hui, j’ai mis tout ça au propre et je vous partage ma liste du matériel indispensable pour les bricolages enfants avec une grosse part de recyclage.

Récupération carton pour bricolage enfant

Ce que je récupère au max

On dit que les enfants s’amusent souvent plus avec le carton que les jouets : c’est aussi vrai pour les fournitures créatives. Il y a pas mal de choses que vous pouvez stocker plutôt que les jeter pour les utiliser dans vos créations.

  • Les emballages  évidemment : tout particulièrement les grandes boites de céréales (qui offrent une belle surface), les cartons de livraison, les bouteilles de jus de fruits ou de lait et si vous avez l’âme d’un aventurier le fameux rouleau de PQ (à vos risques et périls ^__^)
  • Les journaux et magazines : qui peuvent servir à faire du papier mâché, des collages, …
  • Les boites à oeufs : qu’on peut utiliser telles quelles ou bien découpées voir broyées comme base de papier mâché
  • Les bouchons en liège
  • Les ficelles et les élastiques (qui entourent par exemple certains légumes comme les oignons si vous les achetez au marché)
  • Le tissu et les boutons : à récupérer des vêtements abîmés et irrécupérables. Je découpe souvent les jambes des pantalons troués aux genoux de Camille (le haut fait des shorts et je garde le bas pour des bricolages en tissu). S’il y a de la jolie mercerie (boutons, patchs, …), j’essaie dans la mesure du possible de les récupérer.
  • La laine, je garde évidemment les restes de tricot mais cela m’arrive aussi de détricoter des ouvrages pour récupérer la laine
  • La vaisselle et contenants jetable en carton, bois ou bambou : assiettes, pailles en papier, petites corbeilles en bois de fruits ou de fromages, …
  • Les bâtonnets en bois de glaces, les pics à brochettes, les cure-dents, …

Ce que j'essaie de fabriquer (et qui vaut le coup à fabriquer)

Il y a certaines choses qu’on peut fabriquer très facilement. J’ai animé plusieurs ateliers en live durant le confinement sur ce sujet et donc testé de nombreuses recettes de colles, de peintures, de craies, de perles … Certaines sont concluantes (d’autres moins). La colle et la pate à modeler sont deux de mes préférés : hyper faciles à faire, ces préparations permettent en plus d’avoir l’assurance de produits sains même pour les plus petits à condition de les utiliser relativement rapidement pour celles contenant de l’eau car elles sont bien sur sans conservateur.

La pate à modeler

  • Mélangez une tasse de farine, un sachet de levure, une demi-tasse de sel et une cuillère à café d’huile végétale.
  • Ajoutez une tasse d’eau chaude, remuez bien et faites chauffer à feu doux jusqu’à ce que la pâte se détache du fond de la casserole.
  • Laissez tiédir puis malaxez à la main.
  • Vous pouvez ensuite teinter des petits morceaux avec une goutte de gouache ou des colorants.

Des perles en papier

  • Découpez des feuilles de magazine ou papier journal en bandes pointues de 1 cm à la base et d’environ 15 cm de long.
  • Sur un pic, entourez la bande sur elle-même en partant de la base et en ajoutant de la colle tout le long.
  • Laissez sécher quelques minutes
  • Retirez du pic quand c’est sec. Vous pouvez les peindre si vous le souhaitez

Les pompons en laine

  • Quelques chutes de pelotes de laine et deux morceaux de carton découpés suffisent (voir le tutoriel sur le site teteamodeler). Si jamais vous souhaitez en faire des tonnes, je vous conseille cependant d’investir dans un pompon maker, un petit outil en plastique qui vous permet de les fabriquer plus rapidement. Les plus petits sont chous, ce sont mes préférés ^__^
  • Si vous tenez vraiment à les acheter tout faits, je vous conseille ceux de Rico Design dont le prix est plus qu’abordable

La colle

  • Mélangez simplement une tasse de farine et une tasse d’eau.
  • Faites chauffer à feu doux pour que le mélange s’épaississe (ajoutez de la farine si c’est trop liquide ou de l’eau si c’est trop épais).
  • Utilisez dans les 48h une fois le mélange refroidi en l’étalant au pinceau.

Le trapilho

On ne jette plus les t-shirts troués, on les transforme en ficelle de jersey en suivant ce tutoriel. C’est assez simple et ça sert à tout. Le trapilho est épais, un peu élastique et doux :  parfait pour des bricolages avec les petits.

Des colorants

Certains jus ou épices sont parfaits pour colorer votre pâte à modeler. C’est notamment le cas du paprika (rouge), curcuma (jaune), jus de betterave (rose), carotte (orange), fruits rouges (bleu ou rouge) ou d’épinards (vert).

Matériel DIY pour enfant

Ce que je préfère acheter

Même si j’essaie d’utiliser des fournitures récup ou faites main au max, il y a des choses que j’aime bien avoir sous la main et que je trouve préférable d’acheter en supermarché. Souvent, je me dirige sur les sites de Perles and Co, Creavea, Amazon ou La Petite Épicerie ou des petits commerces proches de chez moi.

  • Des perles et du fil adapté
  • Des ciseaux pour enfants (je fais l’impasse sur les ciseaux cranteurs que je trouve souvent difficile à utiliser pour les petits)
  • Des pièces de feutrine (le plus économique est souvent d’acheter un lot)
  • Des perforatrices
  • Du scotch transparent et déco, washi tape, … (je préfère la marque MT Masking tape qui se retire vraiment sans trace, ce qui n’est pas forcément le cas des autres)
  • Des attaches parisiennes
  • Point bonus : des stickers (absolument pas indispensables mais ils adorent)

Printable

La liste à imprimer

Téléchargez le fichier ci-dessous pour l’avoir toujours sous la main.

Et vous, qu'est ce que vous ajouteriez dans cette liste ?

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2020 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris