Vous lisez
Friandises

Friandises

Demoiselle RitaLa chanson grivoise laisse généralement peu de place au sentiment et s’accoquine plutôt avec un vocabulaire aussi fin que celui de J.C., mon cousin routier. Mais, en coquine délicate, Colette Renard chante les plaisirs féminins tout en finesse et classe. Chaque phrase est une douceur qui se savoure avec délice et laisse l’auditeur étonné de tant d’inventivité. Et malgré des paroles on ne peut plus explicites, Colette arrive à ne pas paraitre vulgaire.

Je vous laisse apprécier (oreilles prudes s’abstenir) :

Et sinon, écoutez la reprise en anglais de 0dot1 (oui, un peu de pub pour la grenouille aka electrofrog ne fait pas de mal).

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box