Vous lisez
Nanana

Nanana

Je voulais vous parler depuis un moment de Nanana, une marque enfant créée par deux amies toulousaines, une designer textile et une styliste spécialisée dans la création enfants.

Comme elles, leurs créations sont douces et pétillantes, poétiques mais toujours avec une pointe d’humour et beaucoup de couleurs. Bon, comme je les connais un peu et que c’est des filles chouettes qui méritent de réussir, je ne suis pas bon juge. Moi, j’aime les valises en carton, les accessoires liberty, … et tout le reste aussi.

Le mieux serait finalement que vous vous fassiez votre propre idée, en allant jeter un oeil à leur site ou en leur rendant visite ce week-end aux Ateliers de Paris, puisqu’elles ont été sélectionnées pour participer aux portes ouvertes (ça se passe près de Bastille, de vendredi 6 à dimanche 8 mai, toutes les infos pratiques sont là).

Sinon, vous trouverez leurs créations dans plusieurs boutiques à Paris (notamment chez Les Fleurs, by Fourmis rouges, Pop Market, Pois Plume, French Touche et autres), mais également à Lyon chez Entrée en matières, à Toulouse chez les Fées de la création (et à Hong Kong (si jamais il y a un lecteur à Hong-Kong sur ce blog, il peut aller chez Petit Bazaar pour les trouver) et puis aussi à San Francisco chez Lili Merveille). Bref, dans pleins de boutiques très sympas (ce qui me dit que mon jugement n’est peut-être pas si troublé que ça).

En plus, elles ont fait le choix d’une fabrication éthique en France, comme me l’a expliqué Noélie. « Nous imaginons les produits,  puis nous faisons nos prototypes nous même. Ensuite nous confions la réalisation de tout ce qui est textile à un chantier d’insertion près de Nantes. C’est une petite équipe d ‘environ 10 personnes qui bénéficient de contrats aidés par l’Etat. Cela peut durer jusqu’à deux ans pendant lesquels ces femmes doivent se former et construire un projet professionnel. Elles n’ont pas forcément d’expérience dans la couture au départ. Ce sont des femmes qui ont eu un accident de parcours et qui ont besoin de se réinsérer dans la vie active. » Les objets en carton sont quant à eux fabriquer dans une une vieille usine parisienne « comme il en reste très peu aujourd’hui » . Un petit plus qui n’est pas pour me déplaire.

Voir les commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2020 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box