La ratatouille de Remy – Vert Cerise - Blog DIY - Do It Yourself - lifestyle et créatif

La ratatouille de Remy

Cuisine
18 août 2007 / By / , , /

RatatouilleMon chéri est un génie (ça lui fait plaisir quand je dis ça …, il a un grand sourire, il est tout content). Mais c’est vrai, c’est un génie et tout particulièrement dans une cuisine.
A ma demande, il a concocté une ratatouille comme celle que crée Rémy dans Ratatouille et il faut bien dire que c’est un délice. Quel chef ce Remy chéri !

Et en plus, il a bien voulu me délivrer la recette de la ratatouille de Ratatouille. Enfin, le tian de Ratatouille parait-il …, car selon lui, les légumes de la ratatouille de Rémy ne sont pas mélangés, caractéristique principale du tian. Bref, tian ou ratatouille, c’est bon et voilà la recette.

Que faut-il, disons pour 4 personnes ?
Il faut :
– 2 aubergines de taille moyenne,
– 2 courgettes à peu près de la même taille,
– deux poivrons rouges,
– une tomate,
– une gousse d’ail et un oignon,
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive,
– de la noix de muscade, du sel et du poivre.

Rien de particulier, type chinois, presse-purée ou je ne sais quel ustensile qu’on ne trouve pas forcément dans toutes les cuisines ?
Il faut un four, un plat et de quoi mixer des légumes, rien de plus.

Bon, c’est parti, on y va, alors ?
Ok, on va commencer par le tian en lui même et on s’occupera ensuite du coulis.
Emince les courgettes et aubergines avec des tranches les plus fines possibles, selon ta patience. Deux millimètres c’est bien, trois ça va. Mais plus c’est fin, mieux ce sera. Et inutile de regarder ton robot, il faut s’y mettre au couteau.

Oulala, c’est pas facile …
Si t’as une de ces improbables trancheuses à saucisson, c’est le moment de la sortir, sinon, désolé, mais c’est corvée de courgettes. C’est la seule difficulté de la recette. C’est bon ? On continue. Dispose tout ça dans un plat à gratin, préalablement huilé au pinceau (c’est le secret le pinceau) en quinquonce (le plus facile mais il faudra utiliser un emporte-pièce ou un verre pour la découper) ou en forme de tour (si les légumes sont bien calibrés). On alterne les couches de courgettes et les couches d’aubergines sur lesquelles on passe une couche d’huile au pinceau, un peu de sel et de poivre et de la noix de muscade de façon généreuse. Une fois le plat plein, dispose une feuille de papier sulfurisé sur le dessus. Tu le mets au four, thermostat 7, pendant 20-25 minutes. Voilà pour le tian.

Et pour le coulis ?
Il faut découper les poivrons, l’oignon, l’ail et la tomate et faire revenir tout ça dans une sauteuse avec une cuillère d’huile d’olive. Tu couvres au 3/4 et tu laisses mijoter pendant 25 minutes.

A feu doux alors ?
Bah oui, mijoter, j’ai dit. Ensuite, tu mixes cette préparation avec une cuillère de vinaigre, un peu de sel et du poivre.

Cool, mon tian est cuit. Je dispose mon coulis dessus et hop je me régale ?
Oui, mais si tu attends demain, il sera encore meilleur ! Chaud ou froid, c’est au choix.

Vous aimerez certainement lire aussi

DIY : je fabrique mes sucettes cœur
11 juin 2019
La confiture de cerises du jardin
27 juin 2017
Le baba ganoush de Vincent
9 septembre 2016

0 Comments

  1. Alice dit :

    J’ai faim. Mon réflexe de Pavlov est activé, alors que je suis si loin d’y goûter… Merci Chef pour la recette ! Bises.
    PS : moi aussi je veux du soleil.

  2. laeti dit :

    Ah non, je ne crois pas … si je me souviens bien, c’est même la touche finale.

  3. Mathilde dit :

    Ton chéri a raison, ce n’est pas une ratatouille mais un tian 🙂
    Dans une ratatouille, les légumes cuisent une première fois séparement, puis on mélange le tout dans un grand fait tout et on laisse mijoter 🙂

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous visitez le blog pour la première fois ? Lisez cet article.
A propos

Elevée aux loisirs créatifs, j'ai toujours aimé jouer avec les ciseaux, les aiguilles et les crayons à dessin. Dans la vie, j'écris des livres et des DIY (si c'est un métier), je crée de la papeterie, j'arpente les vide-greniers mais j'aime aussi garder du temps pour regarder des nanars français des années 70, si possible avec Jean Rochefort, mon acteur fétiche.

Retrouvez moi sur
Abonnez-vous à la newsletter créative !

Chaque mois, recevez ma sélection d’idées créatives.


Votre adresse mail est enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email et à travers les liens de désinscription.