La boutique la plus étrange de Paris

un article écrit par

Deyrolle

Samedi, comme vous le savez (sinon voir plus bas), je me suis un peu attardée rue de Bucci, attirée (comme un papillon ?) par les lumières de la ville. Mais le but de ma promenade était de rejoindre le 46 rue du Bac pour découvrir une boutique dont j’avais entendu parler depuis des lustres, sans jamais y poser les pieds. Certainement une des boutiques les plus étranges de Paris, si ce n’est la plus étrange : Deyrolle, taxidermiste.

Quatre salons en enfilade remplis d’animaux naturalisés, de papillons et d’insectes à épingler, de trophées de chasse et de planches biologiques : c’est … comment dire … « assez particulier« , comme dirait ma belle-mère (ça, ça veut dire que ça la dérange). Je comprends qu’on peut ne pas aimer. D’ailleurs, personnellement, les animaux empaillés (ce qui n’est pas tout à fait exact, ils sont naturalisés), j’approuve pas du tout. Surtout les trophées de chasse.

Mais ce qui est contradictoire, c’est que là, ça ne m’a pas choqué plus que ça. Je ne sais pas si c’est l’univers hors du temps, l’ambiance fascinante de cabinet de curiosité géant, l’impression d’avoir débarqué dans une arche de Noé figée pour l’éternité ou l’atmosphère historique du lieu (on se croirait dans un musée) qui m’ont enlevé toute émotion compationnelle pour ces pauvres petits lapins, biches, ours, tigres… mais j’étais complètement fascinée. J’étais redevenue la petite fille, qui, au zoo, ne se rendait pas compte de la tristesse du spectacle qui s’offrait à elle. J’avais presque une envie irrésistible de caresser l’intérieur des oreilles de l’âne (ou de repartir avec un petit lapin) et il a fallu que mon esprit recadre bien les choses « Tu veux vraiment toucher un animal mort depuis un siècle ? » pour m’arrêter.

Pour les plus sensibles, sachez tout de même que je me suis renseignée. Les animaux proviennent soit de collections anciennes de Deyrolle, soit d’animaux issus de réserves zoologiques, de cirques ou d’élevages pour les oiseaux. Aucun animal dont la survie est menacée n’est commercialisé ici.

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles