La question du week-end : vrai ou faux sucre ?

un article écrit par

Sucres

A l’occasion d’un test de Délicéo, des petits sachets de poudre parfumée pour aromatiser l’eau à la menthe, au citron ou aux fruits rouges, mon chéri a décrété avant même de goûter, que c’était pas bon vu que ça contenait de l’aspartame.

L’aspartame, tout le monde connait. C’est un édulcorant dont le pouvoir sucrant est à peu près 200 fois celui du saccharose (notre sucre normal). Son principal intérêt, outre la prévention des caries parait-il, est bien sûr qu’il n’apporte aucune calorie, là, où le sucre … (bref, vous savez).

C’est quoi le problème, me direz-vous ? Et bien d’après des études sur nos amis les rats, il semblerait que l’aspartame soit cancérigène et neurotoxique. En 2002, l’AFSSA (l’Agence Française pour la Sécurité Sanitaire et Alimentaire, bref des gens plutôt sérieux) a affirmé son innocuité, pour nous les humains, en précisant que « la consommation d’aspartame chez l’homme, même dans des populations particulièrement exposées comme les enfants diabétiques, ne dépasse pas la dose journalière acceptable, notamment en France » (dose fixée par l’Organisation mondiale de la santé, d’autres gens plutôt sérieux, à  40 mg/kg/jour, soit 2,2 g pour un adulte de 55 kg). Cependant, aux Etats-Unis, des milliers d’effets secondaires ont ainsi été rapportés lors de plaintes de consommateurs.

En bref, à priori, c’est pas dangereux pour nous, mais un vieux doute plane quand même autour de l’aspartame. Du coup, on fait quoi ? Personnellement, je ne suis pas addicte aux sucrettes dans mon thé et je n’aime pas les sodas qu’ils soient avec ou sans sucre, donc je ne me modifie pas mes habitudes alimentaires. Mais l’aspartame étant présent en France dans la composition de 600 spécialités pharmaceutiques et 5000 produits de consommation courante, je vois mal comment faire l’impasse et continuerais donc à manger des chewing-gums sans sucre et avaler mon sirop pour la toux.

Sinon, Délicéo, aspartame ou pas, c’est pas bon parce que les goûts sont bien trop chimiques. Je garde plutôt mon thé glacé à la menthe, mon citron pressé et ma grenadine (bien sucrée elle) pour me rafraichir tout l’été.

Photo sous licence Creative Commons réalisée par freg

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles