Derrière les portes bleues d’Essaouira

un article écrit par

Au premier coup d’œil, cela semble une évidence, cette ville est bleue. Autant que Paris est gris, ou Toulouse rose. Bleu comme la mer (qui est pourtant parfois rose), comme le ciel, les volets, les portes, les carrelages qui recouvrent la ville. Bleu intense, turquoise, azur. Mais bleu, c’est sûr.

Mais comme toutes les villes arabes, Essaouira vit cachée. Derrière les portes de la médina, Essaouira se découvre dans toutes les autres couleurs.  Et l’avantage d’avoir une amie qui vit là et qui travaille pour le city guide de la ville, c’est qu’elle a la clef de toutes les portes et connaît tous les bons plans.

Sans elle, je n’aurais jamais déjeuné chez Caravane Café. Le propriétaire, artiste vivant entre la France, les Antilles et le Maroc a eu la bonne idée de créer dans son riad un restaurant où chaque pièce est une salle à manger cosy que vous pouvez louer pour vous et vos amis. Les objets viennent des quatre coins du globe et chaque pièce est une invitation au voyage.

Je n’aurais pas non plus visiter le plus beau palace de la Medina avec sa piscine sur le toit dominant la baie. Ni cette auberge à Sidi Kaouki, petit havre de paix à une demi heure de la ville. Ecore moins ce spa, caché derrière un passage sombre et peu engageant, ou cette galerie-brocante dont le propriétaire nous a laissé grimpé sur les toits pour admirer la vue.

Je n’aurais jamais eu le temps de repérer cette pâtisserie, ni cette autre où l’on déguste – ici aussi – des cupcakes. J’aurais manqué les petites boutiques à la mode pour filles coquettes où l’on trouve sacs et vêtements de créateurs marocains, mini-babouches pour bébés, bijoux et petits objets de décoration, qui changent des traditionnels souvenirs de vacances. Ou ce centre de formations des artisans où tout le monde est heureux de montrer et d’expliquer son métier et où les produits traditionnels (bijouterie, marqueterie, menuiserie peinte, …) coûtent moins cher qu’en ville. Et je ne serai pas reparti avec autant d’adresses à découvrir la prochaine fois.

Mais le moment le plus magique de mon voyage, fut sans nul doute, le partage d’une soupe et d’un morceau de pain avec une famille marocaine. La nuit tombait, les enfants jouaient dans cette pièce unique et toute simple, perchée au sommet d’un vieil immeuble de l’ancien quartier juif de la ville. Il n’y avait pas grand-chose ici, mais le sourire de ses occupants et le rire des enfants occupaient tout l’espace. Voilà ce qu’il y a derrière la porte des souries : leurs sourires et leur gentillesse.

Adresses

Dormir

En ce qui me concerne, je loge chez ma copine Alice, mais voici 3 adresses que j’ai visité avec elle et que je vous conseille grandement.

L’heure bleue
C’est le palace d’Essaouira, en plein coeur de la Médina. A 300 euros la chambre, c’est un joli cadeau à se faire mais à réserver aux grandes occasions. Mais prendre le petit déjeuner dans son patio verdoyant ou nager dans sa piscine sur le toit qui surplombe la vieille ville doit être de petits moments exceptionnels.

Casa Lila
Ancienne demeure d’un marchand d’épices, le riad a été transformé en maison et table d’hôte. 10 chambres s’articulent autour d’un très  joli patio teinté de lilas où sont installés de grands canapés. Les prix varient entre 75 et 150 euros. On peut aussi louer toute la maison pour 1000 euros si on a beaucoup d’amis.

L’auberge de la plage
A une trentaine de km du tumulte de la ville, l’auberge de la plage est un havre de paix à quelques pas de l’immense plage de Sidi Kaouki. La déco est particulièrement soignée, les hôtes chaleureux, la table est semble t’il très bonne et les prix raisonnables (à partir de 350 Dh, soit un peu plus de 30 euros).

Auberge de la plage

 

Manger

Si vous êtes gourmandes, vous n’allez pas faire régime en allant à Essaouira. On y trouve de tout mais certaines adresses sont bien plus sympas que d’autres et d’autres bien plus chèrest aussi. Voilà une petite sélection – pas du tout exhaustive – de bones adresses qui se sont trouvés sur notre route le temps du week-end.

Caravane Café
Pour manger, vous choisissez entre le patio verdoyant  ou un petit salon privatif. Chaque pièce de ce riad a en effet été aménagé en salle à manger où vous pourrez vous attabler entre amis, comme à la maison. La décoration, mélange d’objets marocains, français, antillais ou d’ailleurs est différente pour chaque pièce. La cuisine est à cette image et reflète le goût du voyage du propriétaire des lieux.

La découverte
Je n’ai pas eu l’occasion de tester cette adresse mais nous y sommes passés et j’ai été séduite par le concept : Fred et Edouard était respectivement employé de banque et fonctionnaire au ministère de l’Agriculture et de l’environnement. Ils ont tout lâché pour s’installer à Essaouira et ouvrir ce petit restaurant qui se fait un honneur de vous faire découvrir les spécialités locales. Le couple connait très bien la région et sont au courant de toute l’actualité de la ville m’a t’on confié. Edouard propose d’ailleurs des randonnées pour découvrir la région et son environnement (voir son site).

Chez Driss
Chez Driss, c’est LA pâtisserie immanquable qu’on ne présente plus à Essaouira. La rater serait manquer une institution de la ville.  Tout Essaouira se donne apparemment rendez-vous dans son patio pour déguster cornes de gazelles et autres pâtisseries orientales (si mauvaise pour la ligne mais ô combien délicieuses pour le palais) et y siroter de très bon jus d’oranges.

Pause gourmande
Incroyable mais vrai : les cupcakes ont également envahi la médina d’Essaouira. On trouve leur face de cake coloré chez Pause Gourmande et les enfants les adorent. Vous pouvez également acheter ici des tartes salées et sucrées faites maison. Pas vraiment typique, mais étonnant ! (pour le clin d’oeil)

Chez Miloud
Au petit déjeuner, en dessert, à l’heure du thé, … les msemen, des crêpes marocaines, se dégustent à tout heure. Nature ou avec du miel. Je n’ai pas goûter celles-ci qui sont parait-il les meilleurs et les miennes étaient déjà délicieuses, alors …

 

Shopping

Alice m’a montré ses boutiques préférées dans la médina qui ne sont pas des « boutiques à touristes ». Adios marqueterie en bois de tuyas, tapis et bonjour créateurs de mode marocains, boutiques de décos et brocantes d’objets anciens. Pour ramener autre chose que le traditionnel souvenir de voyage.

Galerie La Kasbah
C’est une véritable caverne d’Ali Baba que ce riad devenu pour moitié galerie d’art exposant des artistes locaux ou venus d’ailleurs et pour l’autre brocante.

Histoire des filles
Un antre pour filles coquettes où l’on trouve des créations actuelles made in Morocco. Tuniques aux détails arabisants, de mini-babouches pour bébé, des sacs en cuir, des bijoux et des objets de décoration … bien plus tendance que les  traditionnels souvenirs de vacances mais tout aussi marocain.

Bazar du monde
Bon, ok, acheter une nappe venu du Venezuela à Essaouira ne présente aucun intérêt, mais au milieu des articles venus d’Amérique latine, d’Asie ou d’Europe, vous trouverez également des sacs, articles de décorations, bijoux marocains relativement moderne.

Max et Jan
Chez ces créateurs marocains, on trouve de très beaux articles et notamment des sacs et des ceintures en cuir souple absolument divins. Pas mal d’articles de mode aussi aux matières souples et coupes féminines. Les prix sont malheureusement un peu chers, … (sinon, j’aurais bien craqué pour un sac ….étonnant, non ?)

Art Gallery Didier Spindler
Artiste peintre partageant son temps entre le Maroc, la France et les Caraïbes, Didier Spindler a ouvert une galerie mélangeant art, beaux objets et prêt à porter et accessoires. Pas forcément dans mes prix, mais il y a assurément ici de jolies choses.

Chez Aicha
Sur la place aux grains, on trouve chez Aicha des poteries berbères (et de jolies petites cuillères) et pleins de choses pour décorer votre table. Une partie du magasins est également dédié aux produits à base d’huile d’Argan.

Galerie Aïda
Près des remparts, cette galerie est un repaire de matou, une librairie, une brocante, un antiquaire spécialisé dans les bijoux berbères … (non, il n’y a pas de mentions inutiles et oui, ça vaut le coup d’y passer faire un tour).

Centre des artisans
C’est un lieu dédié à la pratique et la formation des arts traditionnels marocains : marqueterie,  bijouterie, tissage, … On peut discuter avec les artisans et les voir pratiquer leurs arts. Les produits sont généralement vendus moins chers ici que dans le reste de la ville.

Galerie La Kashbah et le centre des artisans

 

Beauté – Bien être

Une seule adresse, mais testée et approuvé !

Spa & Art
Pour y accéder le passage n’est pas très engageant, mais insistez ! Galerie d’art au rez-de chaussée, les étages et la terrasse sont entièrement dédié au bien être. Hammam, massage, soins, bains, si vous aimez vous faire papouiller dans un cadre magnifique aux doux parfums, ce lieu est fait pour vous. Le petit thé royal servi à  la fin était délicieux. A noter, l’endroit est mixte, ce qui n’est pas commun.

 

Plus d’infos :
Mon amie Alice travaille pour le city guide Made in Medina et actualise en permanence le site des actualités et bons plans d’Essaouira. N’hésitez donc pas à consulter le site.

 

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles