Home sweet home : la cuisine

La déco
Cuisine blanche et noire
21 décembre 2016 / By / , , , , , /

Ce sont nos derniers travaux : derniers, dans les deux sens du terme. Derniers parce qu’ils se sont achevés il y a à peine un an (pour le gros œuvre) et que c’était l’ultime rénovation à cette maison que nous avons refaite du sol au plafond. Mais derniers aussi parce que maintenant que tout est terminé, on a décidé de changer de maison. Nous avons en effet déménagé de notre home sweet home, enfin tout pimpant, depuis quelques jours. Ha ha !

Maison Montreuil

Les travaux

Avant que nous n’emménagions dans cette maison, cette partie était composée d’un petit studio indépendant (il y avait un locataire) et d’un couloir qui permettait d’accéder au reste de la maison. Il y avait donc 4 toutes petites pièces dans cet espace, beaucoup de murs, une petite salle de bain avec toilettes et douche, un couloir longiligne avec une porte au bout.

Quand nous avons créé la salle de bain du premier étage, sachant que nous allions rénover la cuisine, nous avons fait poser les tuyaux sans refaire ensuite le faux plafond et cela faisait un peu peur de voir toute cette tuyauterie au dessus de nos têtes dans l’arrière cuisine et une partie du couloir.

Nous avons toujours eu l’idée de casser tous les murs, mais il fallait un peu d’imagination pour prédire ce que cela allait donner une fois fini. A la maison, en plus, mon chéri pourrait passer sa vie dans la cuisine. Cette pièce est donc particulièrement importante pour nous. On avait envie d’un endroit lumineux avec une grande table pour accueillir les amis et ne pas être isolés pendant la préparation des repas, de façon à faire de la cuisine, une pièce conviviale où on pourrait faire mijoter un bon petit plat tout en refaisant le monde avec les copains autour d’une bonne bouteille de vin.

On a donc fait poser une grosse poutre métallique au milieu de la pièce et les travaux ont été réalisés assez rapidement (pour le gros œuvre, en une semaine c’était quasi bouclé) et on a pu découvrir assez vite que ça allait nous changer la vie. Bien qu’ orientée au nord, la pièce est ainsi devenue très lumineuse et vraiment agréable.

On voit encore sur la photo juste au dessus, les restes du mur du couloir, juste à côté de la porte (le seul qui soit resté debout … enfin à moitié seulement). On avait pensé y ajouter une verrière intérieure mais ce sera donc pour les prochains ^__^

Côté sols et murs, on a opté pour une grande sobriété : murs blancs, parquet, une bande de carrelage type carreaux de ciment à l’endroit de l’ancien couloir, crédence en céramique blanche avec joints noirs (petit détail qui fait toute la différence).

Faux carreaux de ciment
Décoration cuisine

Enfin, il était important pour moi de garder le cachet de notre porte en bois avec sa grille datant de la construction de la maison dans les années 30. Nous avons donc décidé de la rénover nous même et c’était peut-être une erreur. En effet, entre le décapage des parties métalliques à l’extérieur, la pose d’une nouvelle serrure 5 points et d’un double-vitrage, l’isolation et la peinture, c’est certainement ce qui nous a demandé le plus de travail. Depuis, j’ai découvert qu’il était possible d’opter pour une porte neuve et de faire reposer les grilles anciennes. Notamment, l’entreprise Bel’M réalise ce type de transformation, en plus de proposer un large éventail de portes d’entrée sur catalogue ou sur mesure (voir leur page Facebook et la vidéo qui explique ça).

Ici ma porte d’entrée, à droite celle proposée par Belm, modèle Majorque (crédit photo Bel’M) : autant vous dire que j’ai vraiment l’impression de m’être embêtée pour pas grand chose.  Ci-dessous la porte Dénia (crédit photo Bel’M)

denia 109

la déco

Déco cuisine ikea

Côté déco, on a rapatrié la grande table qui me faisait avant office de bureau et on a ajouté des chaises jaunes made in La Redoute intérieurs (qui sont très abordables). Pour les éléments, on a choisi Ikea (ils sont forts ces suédois tout de même) avec un plan de travail en bambou pour donner un peu de chaleur.

Côté éclairage, on a craqué pour quatre lampes en cuivre Bensimon Collection (La Redoute). Le reste des petits détails s’est accumulé au fil des mois : collection de miroirs (vintage, AMPM ou La Redoute), plantes en papier issues de tests pour un atelier, radio vintage connectée développée par mon chéri, lampe d’ophtalmo Tsé & Tsé Associées, planches pédagogiques vintage, tableaux peints par des amis, … finissent par former un tout qui nous ressemblent ^__^.

On a aussi trouvé une petite place pour les étagères à tiroir en verre qui nous servent à ranger légumes secs, pâtes et autres féculents (référence qui n’existe plus chez Ikea, pour ceux qui se poseraient la question)

Grande cuisine conviviale
mur de miroir
Plantes en papier
Plan de travail
Thym et pots dans cuisine

Vous aimerez certainement lire aussi

MYCS & Match réussi
24 juillet 2017
DIY : les magnets « Petits mots »
10 juillet 2017
Peg WoodWorking et le mobilier tissé
23 juin 2017

8 Comments

  1. Lola dit :

    Oh tu as quitté ta jolie maison ?

  2. marionromain dit :

    J’ai beaucoup aimé apercevoir régulièrement des bribes de cette maison, qui m’avait l’air vraiment charmante, et cet article le confirme une dernière fois. Je suis sure que vous ferez d’aussi jolis projets dans le nouveau nid !

  3. C’est vraiment très joli!! J’aime beaucoup!

  4. Je découvre tout juste le blog, plein de choses a dire, mais en premier … le carrelage est juste magnifique :p

  5. juliette dit :

    Félicitation pour les travaux !: j’ai les mêmes carreaux de ciment dans ma cuisine avec du parquet en chevron en limite. La je vais me lancer sur la création de ma terrasse pour l’été prochain dans ce style http://www.neowood.fr/blog/profitez-dune-terrasse-contemporaine-avec-lanthracite/

Leave a Reply

Vous visitez le blog pour la première fois ? Lisez cet article.
A propos

Elevée aux loisirs créatifs, j'ai toujours aimé jouer avec les ciseaux, les aiguilles et les crayons à dessin. Dans la vie, j'écris des livres et des DIY (si c'est un métier), je crée de la papeterie, j'arpente les vide-greniers mais j'aime aussi garder du temps pour regarder des nanars français des années 70, si possible avec Jean Rochefort, mon acteur fétiche.

Retrouvez moi sur
Des idées créatives par email