Vous lisez
Une complète transparence sera faite sur cette affaire

Une complète transparence sera faite sur cette affaire

Imper transparentC’est l’histoire d’une recherche fastidieuse : celle d’un « truc » imperméable.

J’ai toujours eu un problème avec les manteaux. Je ne les aime pas. D’abord, ils sont synonymes de froid (forcément glacial) et d’hiver (forcément interminable)*. Ensuite, c’est quand même compliqué tout cet accoutrement de saison : les collants, les pulls, les écharpes, les gants, les bonnets et les manteaux donc, qui constitue pour moi la couche de trop. D’ailleurs, dès que les beaux jours pointent leur nez, je suis parmi les premières à faire tomber le manteau. Adios, bye bye, bon débarras (c’est le cas de le dire !) et à l’année prochaine.

Je n’aime pas les manteaux, mais c’est encore pire quand il s’agit qu’il soit fonctionnel. Par exemple, je n’ai aucun « truc » qui me protège plus ou moins correctement de la pluie. Rien. Nada. Vide intégrale dans mon dressing, pas de « truc » imperméable. Ca ne me posait jusque là pas trop de problème. Je m’en sortais très bien avec mon parapluie.
Mais depuis un an (depuis que j’ai demménagé), chaque matin, je rejoins directement le RER en vélo. Et c’est là, que tout s’est compliqué. Car la météo est perfide : il peut faire beau le matin quand je pars et pleuvoir à verse le soir quand je rentre. Et le vélo sous la pluie, même 5 minutes, c’est pas possible. Vous arrivez trempée jusqu’à l’os, le maquillage qui coule, les cheveux dégoulinants, bref un vrai plaisir …

Il fallait donc que je trouve un « truc » imperméablemais qui devait être suffisamment pliable pour pouvoir tenir dans la poche, pas trop cher et pas trop moche (j’ai abandonné assez rapidement l’idée qu’il puisse être beau). Au fil de mes recherches, je n’ai trouvé que deux produits qui répondaient à cette description :

– le K-way : impensable, trop connoté « vacances bretonnes de mon enfance ». En plus, vous connaissez certainement le sketch : quand vous tournez la tête, la capuche elle ne tourne pas, et vous ne voyez pas sur le côté. Pas très sécurité routière tout ça.
– le poncho imperméable : impensable. Et pourquoi pas jaune avec une souris dessus pendant qu’on y est ? (les utilisateurs du RER A comprendront)

J’avais renoncé, et puis finalement la semaine dernière**, dans un quartier chinois en fête, j’ai trouvé !
Quoi ? un imperméable transparent avec capuche, petit cordon et pression, discret et qui sait se faire oublier, mais protège parfaitement de la pluie.
Combien ? 1 euro.
Où ? Chez KS House.
Alors il est peut-être pas parfait, mais en attendant de trouver mon imperméable transparent ultime, je crois que je vais aller en chercher un 2e (oui, parce qu’il a pas l’air très solide par contre …).

*Message personnel à Alice : oui, c'est pas parce que tu
n'es plus là, que les choses ont changé ici.

** Vous avez remarqué que depuis une semaine, il n'y a pas
une goutte de pluie ? La vie est vraiment trop injuste ...
Voir les commentaires
  • Ha pas mal la solution ! Tout pareil que toi concernant Kway puncho : noway et pourtant vélo tous les jours… J’vais p’tet me rabattre sur ton p’tit truc imperméable chinois 🙂

  • Ben, la pluie devrait plus trop tarder vu qu’elle a fait sa ré-apparition ce matin de notre côté.
    ça m’a l’air drôlement malin ton imper transparent mais, moi, j’me suis fait piquer mon vélo ce week-end 🙁

  • Mamzelle Soso > L’avantage de l’imper transparent, c’est qu’il est transparent ! (comment ça, j’enfonce des portes ouvertes ?). Par contre, j’aime bien l’idée, mais j’aimerai en trouver un d’une meilleure qualité (bon il risque de plus être aussi pliable par contre ….)

    Emma > Ce soir, toujours rien … en même temps, j’hésite : est ce que je veux baptiser mon imper ou plutôt garder le soleil … ?

    Anne-So > bon j’avoue, le packaging m’a presque plus séduit que le produit.

    Miss Brownie > Nan pas parfait, parce qu’à ce prix là, faut pas s’attendre à un miracle.

    Le Chat > Alors je confirme, puisqu’apparement il y a un doute, les petites grenouilles (?) vertes n’apparaissent que sur le packaging. Ouf …

    The Youpi Touch > 😉

  • laeti > « *Message personnel à Alice : oui, c’est pas parce que tu n’es plus là, que les choses ont changé ici. »
    Dommage, je vous aurais bien souhaité un hiver plus doux, moins long, un printemps précoce et tutti cuanti.
    Mais quelque part, tout ce qui ne va pas dans le sens du réchauffement planétaire est aussi rassurant…
    Bises du bled.

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box