Vous lisez
C’est beau une ville la nuit

C’est beau une ville la nuit

Paris la nuit

Hier soir, j’ai traversé tout Paris la nuit en vélo.

J’aime :
– quand je traverse la passerelle des Arts pile-poil quand la Tour Eiffel scintille,
– les ombres des arbres qui se dessinent sur les façades au passage des bateaux-mouches,
– les rires, les discussions, les ambiances qu’on arrive à discerner quand on passe devant un bar ou un restaurant,
– regarder la Seine et les bâtiments éclairés (à la place de la route et de ses dangers).
– les gens qui promènent leurs chiens, les grands-mères qui discutent avec vous au feu rouge, les touristes qui vous demandent de les prendre en photos,
– quand je dépasse les quelques autos,
– les petites histoires qu’on peut s’imaginer en regardant les intérieurs des appartements feutrés,
– quand il fait froid, mais que, bien emmitouflée, on ne sent qu’une douce chaleur,
– passer par l’Ile saint Louis, alors qu’il n’y a plus personne,
– quand les serveurs font la fermeture et se font la bise en fermant le volet roulant,
– quand dans les couloirs de bus, il n’y a que le Noctambus qui ne passe que très peu souvent.

Voir les commentaires
  • Avec mon homme, on adore rentrer à pied, la nuit, d’un diner en ville. Regarder par les fenêtres, tête en l’air, ne voir que les lustres et inventer ce qui va avec … Faudra qu’on tente l’expérience à vélo !

  • Hmmm que c’est bon de te lire là, je m’imagine sur ma bicyclette mauve au détour des faubourgs de Panam, grisée par une soirée joyeusement arrosée… Rôoooo j’adore le vélo 😉

  • Emma > le vélo à bordeaux c’est parfait en plus, avec toutes les rues piétonnes.

    Béa > 😀 oui, j’aime vraiment quand cette ville s’arrête de courrir.

    Mlle Soso > C’est jolie mauve. La mienne est noire, mais j’y ai ajouté des ronds de couleurs sur les roues pour l’égayer.

  • Quand j’habitais à Paris, de mon lit je voyais la tour Eiffel scintiller. Wao c’était beau!
    Ah et quand on rentre la nuit par les rues de Paris… Chanceuse va! J’aimerais bien être toujours là-bas! Oups, mais alors j’aurais pas ma grande maison et mon jardin…

Répondre

Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


© 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box

Inscrivez-vous à la newsletter

"Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

Holler Box