Donc, ça y est, c’est l’hiver

un article écrit par

Il fait froid.Je ne m’en étais pas encore rendue compte. Mais là, plus de doute, avec 6° au thermomètre, c’est l’hiver. Dommage que je m’en sois rendue compte trop tard.

Je ne sais pas comment je m’y prends le matin, mais en règle générale, je suis toujours super en retard. Je me lève pourtant deux heures avant l’heure où je dois arriver au travail. Mais il n’y a rien à faire, je n’y arrive pas.

Prenons ce matin par exemple (sans parler de ce fichu RER qui m’ a fait perdre une demi-heure): à l’heure où je devais partir, j’étais encore devant mon dressing à me demander si avec cette petite robe noire, il fallait que je mette mon sous-pull gris ou pas, où était donc les chaussures pressenties pour cette tenue ( … chez le cordonnier, arggh), quelle autres chaussures j’allais donc mettre, s’il fallait envisager du coup autre chose que cette robe et qu’un passage par la salle de bain s’imposait pour dompter cette frange.

C’est là, dans la salle de bain, que mon mon oeil (le droit) a croisé par inadvertance une horloge. Une horloge qui indiquait que dans 10 minutes, il fallait que je sois sur le quai du RER si je voulais être à l’heure (à peu près). Après la « réflexion intense », commence alors la phase « panique intense ». Oui, ce sous-pull gris avec des collants gris assortis c’est parfait, mes chaussures noires à tête de souris (pas Marc Jacob mais Irregular Choice, un brin plus discret … et moins cher) et une barrette grise feront très bien l’affaire. Noir et gris, pas trop de risque.

Hop, c’est bon, on y va. Donc, je descends, je sors mon vélo et … me fige. Non-mais-c’est-quoi-ce-froid ? On m’a pas prévenu. Ma tenue n’est pas du tout adaptée. Faudrait en changer. Oui, mais pas le temps. J’attrape une écharpe, c’est toujours ça de gagner et pars en me disant que le mercure va remonter au fil de la journée. Mais que nenni, toute la journée, j’ai été frigorifiée.

Maintenant, j’ai compris, c’est l’hiver. On ne m’y reprendra plus. Dès ce week-end, je ressors les manteaux, les gants, les mitaines, les cagoules, les bottes, les écharpes, les chaussettes, les protège-oreilles, les collants plus chauds, les baumes à lèvres efficaces (même s’ils ne sentent pas le marshmallow coco), les bouillottes, les pulls douillets, les châles de mamie, les bonnets.

Bon, la bonne nouvelle, c’est qu’on va pouvoir boire des chocolats chauds africains et manger des raclettes sans complexe (ou presque).

Et vous quels sont vos petites plaisirs de l’hiver, histoire de se remonter le moral ?

A propos

Dernière mise à jour de cet article
Thématiques
Recevoir les mises à jour (une fois par mois max)

Vert Cerise, c’est aussi un studio de création de contenus DIY pour les pros. Travaillons ensemble.

A lire aussi

Autant chercher une aiguille,
la newsletter du site

Pour encore plus de créativité, inscris-toi.

Les derniers articles