Vous lisez
Comment stabiliser des fleurs soi-même ?

Comment stabiliser des fleurs soi-même ?

Préserver une rose soi-même

« Les fleurs, c’est périssable » chantait Brel qui clairement n’avait donc jamais essayé de stabiliser une fleur lui-même ni acheté une « rose éternelle ». Cette technique de préservation des fleurs est complètement différentes du séchage. Elle permet de conserver la beauté d’une fleur pendant plusieurs années et de garder les caractéristiques d’une fleur fraîche : elle reste souple et semble comme figée dans le temps.

J’aime par exemple travailler l’eucalyptus stabilisée beaucoup plus que sa version sèche, qui perd sa belle couleur et devient cassant. Pareil pour le gypsophile ou le broom bloom qui seront beaucoup plus moins fragiles que leurs équivalents secs, si vous souhaitez réaliser des couronnes ou des accessoires fleuris. La fleur stabilisée, c’est aussi idéal pour les têtes de linotte (pas besoin de changer l’eau pour garder son joli bouquet) et pour celles et ceux qui n’aiment pas les fleurs séchées.

Parce qu’une image vaut parfois mieux qu’un long texte : différence de couleurs entre un eucalyptus stabilisé et séché

Dans le commerce les fleurs stabilisées sont assez chers, mais bonne nouvelle, il est possible de stabiliser les végétaux chez vous et je vais vous expliquer comment faire. La technique est assez simple mais demande de la patience et de la persévérance car elle ne fonctionne pas à tous les coups. Cependant les conseils de cet article devrait vous faire gagner un peu de temps si vous souhaitez tester.

Comment stabiliser une fleur ?

Une méthode expérimentale

Tout d’abord, sachez que cette technique est un peu expérimentale, c’est à dire qu’elle ne fonctionne pas forcément à tous les coups et qu’il faut parfois faire plusieurs essais avant de parvenir au résultat souhaité. Par ailleurs, il est probable que la couleur de vos végétaux virent (mais je vais vous expliquer comment faire dans ce cas).

Le résultat dépend, selon mes tests et ce que j’ai pu lire :

  • de l’âge de la fleur : les fleurs trop vieilles ne donneront évidemment pas un bon résultat mais les fleurs trop jeunes non plus. Les feuilles tendres du printemps par exemple sont parfois trop fragiles pour résister au processus de stabilisation.
  • de la quantité de glycérine absorbée, qui dépend des capacités d’absorption propres à la plante mais aussi de la dilution eau / glycérine réalisée. Attention, si pas assez de glycérine ne permettra pas de préserver correctement la plante, trop n’est pas mieux. La tige peut devenir poisseuse.
  • de la qualité de la glycérine utilisée : pour ma part, j’utilise de la glycérine végétale bio de chez Aroma Zone et je trouve qu’elle marche plutôt bien.
  • du lieu où vous réalisez votre stabilisation : humidité, lumière, …

Sachez aussi que certaines espèces de fleurs ne sont pas adaptées à cette méthode et que vous aurez beaucoup de mal à les stabiliser.

Comment stabiliser une fleur

Le matériel nécessaire pour stabiliser vos fleurs

Hormis la glycérine, vous devriez avoir sous la main de quoi réaliser vos premières fleurs stabilisées. Il vous faudra simplement un sécateur (dans l’idéal, mais pour un premier essai, une bonne paire de ciseaux fera l’affaire), de l’eau chaude, une cuillère en bois et un vase de type soliflore ou un récipient haut en verre.

La glycérine (ou glycérol), est donc notre principal ingrédient. IL s’agit d’un corps gras présent naturellement dans la peau, les huiles végétales et les graisses animales. Elle a la capacité de retenir son poids en eau et de lutter contre la déshydration. C’est pour ça qu’elle est beaucoup utilisée en cosmétique et qu’elle va permettre de conserver notre plante. Vous pourrez en trouver en pharmacie ou en ligne. Mais attention, il existe plusieurs type de glycérine :

  • de la glycérine de synthèse, dérivés des produits pétroliers, à proscrire ici
  • de la glycérine naturelle, animale ou végétale.

Pour stabiliser vos végétaux, utilisez de la glycérine végétale, de préférence bio et sans OGM. Vous en trouverez notamment sur le site Aroma Zone, sur Amazon, dans certaines boutiques bios (Biocoop, Greenweez, …).

DO IT YOURSELF

La méthode de stabilisation des fleurs

Temps nécessaire : 5 minutes.

Temps de stabilisation : 3 semaines environ

  1. Préparez la solution de stabilisation

    Mélangez 1/3 de glycérine dans 2/3 d’eau chaude dans le récipient de façon à obtenir une hauteur de 10 cm environ de liquide dans votre vase.

  2. Plongez les fleurs dans le liquide

    Coupez les extrémités des tiges et plongez-les dans le mélange. Vous pouvez en mettre plusieurs mais faites attention à ce qu’elles ne soient pas trop serrées. Les tiges ne doivent pas dépasser 40 cm pour faciliter l’absorption du mélange.
    Placez le vase dans une pièce plutôt sombre et fraiche.

  3. Attendre 3 semaines environ

    Laissez les plantes absorbées le liquide pendant 3 semaines.Rajoutez si besoin un mélange 1/3 glycérine 2/3 eau si besoin.

  4. Surveillez vos fleurs

    Le processus altère la couleur de vos végétaux (de façon plus ou moins importante mais souvent les verts foncent légèrement). Vous devriez donc voir le niveau d’absorption du liquide en observant bien votre plante. Quand la couleur a changé sur toute la longeur de la plante, c’est à priori bon.

Que faire si la couleur de ma fleur est complètement altérée ?

Certaines plantes vont subir une modification de leur couleur importante, il est possible de colorer en amont le mélange.

Il suffit d’ajouter le colorant dans le mélange glycérine/eau pour y remédier : il sera absorbé en même temps. Ajoutez par exemple du colorant vert pour les feuilles qui deviennent grises. Il est aussi possible d’ajouter une petite quantité d’eau de Javel pour décolorer les végétaux et ainsi obtenir des fleurs bien blanches (attention aux temps de trempage car vos plantes peuvent finir par jaunir, pensez à bien vérifier chaque jour).

11 végétaux faciles à stabiliser pour démarrer

J’ai trouvé dans un vieux livre une liste de végétaux généralement traités à la glycérine. Je vous indique ci-dessous 15 espèces assez courantes à tester qui sont parmi les plus faciles et les plus appropriés pour tester cette méthode selon ce livre (je suis loin d’avoir tout tester).

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. Un végétal qui ne figure pas dans cette liste peut très bien supporter la stabilisation. J’ai déjà acheté des gypsophiles et du broom bloom stabilisé même si je ne l’ai pas fait moi-même. L’idéal est donc de tester. N’hésitez pas à partager les résultats de vos tests dans les commentaires d’ailleurs !

Voir le commentaire

    Répondre

    Votre adresse email ne sera jamais publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


    © 2021 Vert Cerise - Laetitia Lazerges - Tous droits réservés
    12 rue Vivienne, lot 3 - 75002 Paris

    Inscrivez-vous à la newsletter

    "Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.

    Holler Box

    Inscrivez-vous à la newsletter

    "Autant chercher une aiguille" est la newsletter (ré)créative du blog, envoyée une ou deux fois par mois pour faire le plein d'inspirations et d'idées créatives. Indiquez simplement votre email ci-dessous pour la recevoir.
    Holler Box